RDC : Un avion de chasse des FARDC atteint par un missile de l’armée rwandaise (Vidéo)

News - InfosSécuritéRDC : Un avion de chasse des FARDC atteint par un missile de l’armée rwandaise (Vidéo)

Un avion de chasse des Forces armées de la RDC a été visé ce mardi 24 janvier aux environs de 17h par un missile tiré depuis le Rwanda. Sukhoi-25, l’appareil visé a atterri en catastrophe a l’aéroport international de Goma, sans dégâts matériels majeurs.

Dans l’après-midi, des images filmées par des habitants de Goma, ville frontalière avec le Rwanda, montrait un avion de chasse des forces armées congolaises effectuer des manoeuvres avant d’être atteint par un obus lumineux. Des éclats ont été ramassés à Goma et des images postées sur les réseaux sociaux.

A lire aussi : Doha : Félix Tshisekedi refuse de rencontrer Paul Kagame malgré l’insistance du Qatar

L’appareil a atterri en catastrophe à l’aéroport international de Goma, des flammes s’échappant de ses réacteurs. Le service anti – incendie de la mission des Nations Unies (MONUSCO) à l’aéroport les a éteintes à l’atterrissage, peut-on voir sur des images.

Selon la régie des voies aériennes congolaises, cet avion de chasse a été légèrement touché et se trouve actuellement posé sur la piste de l’aéroport de Goma en train d’être réparé. L’on renseigne, par ailleurs, que cet avion était allé en renfort aux forces armées congolaises en plein affrontement avec les rebelles du M23 aux alentours de la cité de Kitchanga.

A en croire Kigali, l’avion de chasse congolais a été touché alors qu’il venait de survoler l’espace territorial rwandais. Il s’agirait « d’un avertissement après la violation pour la 3ème fois par les chasseurs congolais de son espace aérien ».

« L’aéronef n’a nullement survolé l’espace aérien rwandais »

Dans un communiqué publié mardi soir par le porte-parole du gouvernement congolais Patrick Muyaya, Kinshasa souligne que l’avion de chasse a été attaqué pendant qu’il entamait son atterrissage sur la piste de l’aéroport international de Goma. Les tirs rwandais ont été dirigés vers un aéronef congolais volant à l’intérieur de l’espace aérien congolais, et l’aéronef n’a nullement survolé l’espace aérien rwandais, précise le communiqué, ajoutant que l’avion a atterri sans dégâts matériels majeurs.

A lire aussi: Le Rwanda accuse la RDC de vouloir “saboter” les accords de cessez-le-feu, Kinshasa dément fermement

Pour les autorités de la RDC, cette attaque s’ajoute à l’offensive déclenchée dans la matinée de mardi par l’armée rwandaise vers Kitchanga et immédiatement repoussée par les Forces armées de la RDC (FARDC). Le gouvernement considère cette énième attaque du Rwanda comme une action délibérée d’agression qui équivaut à un acte de guerre n’ayant pour objectif que de saboter les efforts en cours dans la mise en œuvre des actions convenues dans le cadre des processus de Luanda et de Nairobi pour la restauration de la paix dans l’est de la RDC et dans la région des Grands Lacs, ajoute le communiqué.

La RDC a par la même occasion appelé l’attention de la communauté internationale sur la nécessité et l’urgence de maintenir la pression sur le Rwanda et le Mouvement du 23 mars (M23) pour qu’ils cessent la violence qui risque d’hypothéquer ces opérations en cette année électorale. Pour sa part, via un bref communiqué, les autorités du Rwanda ont dénoncé « la violation de son espace aérien par l’avion de chasse congolais », avant de souligner que « les mesures défensives ont été prises face à cette violation ».

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P