Economie mondiale: sa reprise a du plomb dans l’aile pour cause de déficit de matières premières

News - InfosTechnologieEconomie mondiale: sa reprise a du plomb dans l'aile pour cause de déficit de matières premières

Un peu partout dans le monde, des industries sont au ralenti pour cause de la non-disponibilité de certaines matières premières, ce qui engendre un coup d’arrêt dans les chaînes de production. Résultat : la reprise de l’économie mondiale, tant attendu, se fait désirer.

Aussi paradoxal que cela puise paraître, alors que la demande grimpe après une année marquée par les restrictions sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19, les industries du monde entier n’arrivent pas à se mettre dans la danse. Bois, acier, papier, fer : cet été, c’est la rupture de stocks ; pire, la situation ne semble pas près de s’améliorer.

Qatar 2022
Match à venir
Fifa Coupe du Monde
3 Déc 2022
- 20h00
Argentine
- -
Australie
Fifa Coupe du Monde
4 Déc 2022
- 16h00
France
- -
Pologne
Fifa Coupe du Monde
4 Déc 2022
- 20h00
Angleterre
- -
Senegal
Fifa Coupe du Monde
5 Déc 2022
- 16h00
Japon
- -
Croatie
Derniers Résultats
Fifa Coupe du Monde
3 Déc 2022
- 16h00
Pays-Bas
3 1
USA
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 20h00
Cameroun
1 0
Brésil
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 20h00
Serbie
2 3
Suisse
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 16h00
Corée du Sud
2 1
Portugal

Le secteur de l’automobile, le plus touché

Le secteur de l’automobile est le plus touché, parmi tant d’autres, par ces difficultés d’approvisionnement. En cause, la pénurie de semi-conducteurs, ce matériau devenu primordial dans la fabrication des voitures actuelles, très dépendantes de l’électronique.

À lire aussi : Togo – Economie : le contrôle de la TVM désormais opérationnel aux points de pesage

En France, plusieurs industries se sont vues dans l’obligation de mettre la clé sous le paillasson. En effet, celle de Toyota à Onnaing (Nord), qui fabrique la Yaris, a reporté sa reprise de production du 23 août au 6 septembre.

À lire aussi : Piraterie informatique: les malwares désormais cachés dans les cartes graphiques

Le même scenario s’observe chez Stellantis. Le groupe, né de la fusion entre PSA et Fiat Chrysler, a prolongé, cette semaine, les arrêts de production dans plusieurs de ses usines automobiles en Europe, à cause du déficit de composants électroniques en provenance d’Asie. En ce qui concerne le groupe Renault, l’entreprise arrêtera partiellement sa production dans ses usines d’assemblage en Espagne pour une période maximale de deux mois, d’ici la fin de l’année.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P