AccueilA la UneCovid-19 au Bénin: AstraZeneca de retour sur les sites de vaccination

Covid-19 au Bénin: AstraZeneca de retour sur les sites de vaccination

Les 40 800 doses du vaccin AstraZeneca récemment reçues sont désormais réparties sur les sites de vaccination. Dans un communiqué en date du mardi 28 septembre 2021, le ministère de la Santé invite les personnes en attente de recevoir leur deuxième dose ainsi que toute personne désireuse de prendre ce vaccin, à se rendre au centre de vaccination le plus proche.

Un deuxième stock d’AstraZeneca est disponible au Bénin depuis quelques jours. Les personnes en attente de recevoir la deuxième dose de ce vaccin anti-Covid peuvent désormais se rendre sur les sites de vaccination pour être satisfaits. « Le ministère invite les personnes en attente de recevoir leur deuxième dose ainsi que toute personne désireuse de prendre ce vaccin, à se rendre au centre de vaccination le plus proche ».

Il faut souligner que les personnes, durant la période d’attente, qui avaient fait le choix pour leur deuxième dose, d’un 2e type de vaccin, ne sont pas concernées par ce message du ministère. En effet, beaucoup de personnes en attente de la deuxième dose d’AstraZeneca avaient opté pour un autre type de vaccin avant l’arrivée du nouveau stock du vaccin suédo-britannique.

Plusieurs vaccins désormais disponibles

Le Bénin a reçu les premières doses de l’AstraZeneca le 10 mars 2021. C’étaient 144,000 doses de vaccins réceptionnées à l’Aéroport international Cardinal Bernadin Gantin par le Ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, et les membres de l’initiative COVAX. Mais depuis, le Bénin a intensifié ses actions pour l’acquisition d’autres vaccins.

Aujourd’hui, sur les sites installés sur toute l’étendue du territoire national, on retrouve en dehors de l’AstraZeneca, le Coronavac, Johnson & Johnson et bientôt le vaccin Pfizer-BioNTech. La polémique sur l’efficacité et la fiabilité des vaccins continue de s’animer, mais les autorités insistent sur le fait que la vaccination reste à l’heure actuellement la meilleure solution pour barrer la voie au Coronavirus.

Au Bénin, la vaccination n’est pas encore rendue obligatoire pour tous, mais une frange de la population est contrainte de recevoir les doses de vaccin. Il s’agit des agents de santé, les garde-malades et les membres de l’administration (qui doivent participer aux ateliers et séminaires). Dans le lot de cette catégorie de citoyens, certains ont préféré se procurer les carnets de vaccination sans se faire piquer.

Le business illégal derrière la vaccination

Le ministère de la Santé avait prévenu très tôt, mais ses mises en garde n’ont visiblement pas suffi pour dissuader les trafiquants de carnets de vaccination. A la date d’aujourd’hui, plus d’une dizaine de personnes dont des agents de santé et des cadres de l’administration sont épinglés.

Selon le ministre Benjamin Hounkpatin, certains professionnels de santé « indélicats » confectionnent frauduleusement des carnets de vaccination. Ces carnets sont mis à disposition des citoyens contre de grosses sommes d’argent. Plusieurs réseaux ont été déjà démantelés et confiés à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).

spot_img

A voir aussi

1 COMMENTAIRE

  1. vaccin que tous les pays ont rejeté, vous acceptez. Au péril des vies de vos populations et vous en tant que journalistes, vous n’etes pas fichus de critiquer ça, vous en fetes la promotion

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

Éventuelle intervention de l’Otan au Mali: l’ambassadeur d’Espagne convoqué par Bamako

L'ambassadeur d'Espagne a été convoqué vendredi par le gouvernement malien après...

Amel Bent aux anges: son compagnon Patrick Antonelli libéré de prison

En prison pour son implication dans une affaire d'escroquerie, le compagnon...

David Hallyday: sa fille Ilona Smet maman pour la première fois (photo)

Ilona Smet, la fille de David Hallyday a accouché de son premier...
%d blogueurs aiment cette page :
P