spot_imgspot_img

CAN 2022: « la marque des petits joueurs », André Ayew attaque les Panthères après Ghana-Gabon

AccueilUncategorizedCAN 2022: « la marque des petits joueurs », André Ayew attaque les Panthères après Ghana-Gabon
- Advertisement -

Frustré par le résultat nul (1-1) du match Ghana-Gabon, comptant pour la deuxième journée du groupe C de la CAN 2022, André Ayew a littéralement pété les plombs en s’en prenant au staff technique des Panthères. Interrogé sur sa pique de colère, le buteur ghanéen n’a pas du tout été tendre avec ses adversaires du jour.

Auteur de l’ouverture du score, André Ayew n’a pas su donner au Ghana sa première victoire dans la CAN 2022, qui a concédé un match nul (1-1) contre le Gabon, vendredi soir, à l’occasion de la deuxième journée dans le groupe C. Menant pourtant à la marque, les Black Stars ont craqué en fin de rencontre, surpris par Jim Allevinah, qui égalisa pour les Panthères à la 88è minute.

Une situation bien triste pour le Ghana et son capitaine André Ayew, qui a perdu son sang froid en fin de rencontre, occasionnant une bagarre générale qui a duré plusieurs minutes. Interrogé par Canal+sur les raisons de sa colère, l’attaquant ghanéen a littéralement découpé les Panthères. «C’est le football, je pense que le Gabon l’a joué très petit, très ‘unfairplay’, une marque de petits joueurs», a lâché l’ancien joueur de l’OM. «Cela s’est vu qu’Aubameyang et Mario (Lemina) n’ont pas joué parce que, s’ils avaient été sur le terrain, je ne pense pas que ceci se serait passé.»

- Publicité-

En fait, André Ayew reproche aux joueurs gabonais de ne pas respecter le fair-play sur l’action qui a conduit au but égalisateur des Panthères. Les Black Stars estiment que l’adversaire devrait leur rendre la balle et non pas filer droit au but. «Qui a mis le ballon en touche ? C’est nous qui mettons le ballon en touche parce qu’un de nos joueurs est au sol. Alors, le fair-play du football c’est que quand une équipe met le ballon en touche, on lui rend le ballon, tout simplement ! C’est tout ce qu’on dit. C’est pour ça qu’ils marquent, sinon tout le match ils n’ont pas d’occasions», a lâché le Ghanéen.

Avec seulement un seul point pris en deux sorties, le Ghana reste toujours en vie dans cette compétition, mais compromet sérieusement ses chances de qualification au second tour. Les Black Stars sont désormais condamnés à l’exploit lors de la dernière journée de cette poule contre les Comores pour espérer atteindre les phases à élimination directe de cette compétition.

- Publicité-
Campagne RGPH5

A voir aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!