Violentes manifestations en Sierra Leone: la CEDEAO appelle à obéir à l’ordre public

AfriqueAfrique – DiplomatieViolentes manifestations en Sierra Leone: la CEDEAO appelle à obéir à l'ordre public

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a condamné fermement, les violentes manifestations anti-gouvernementales qui ont fait une trentaine de morts en Sierra Leone.

La Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Commission de la CEDEAO) condamne fermement les violences qui ont eu lieu dans de nombreux endroits en Sierra Leone et qui ont entraîné des pertes, a déclaré la CEDEAO dans un communiqué publié jeudi.

L’organisation sous-régionale appelle « tous à obéir à l’ordre public et à ce que les auteurs des violences soient identifiés et traduits en justice, conformément à la loi ».

Jeudi, les responsables de la police sierra-léonaise ont déclaré que des dizaines de personnes sont mortes lors des manifestations antigouvernementales. Au moins 07 policiers et au moins 21 civils ont été tués, selon les sources, alors que des centaines de personnes sont descendues dans la rue, frustrées par les difficultés économiques et l’incapacité apparente du gouvernement à atténuer l’impact de la cherté de la vie.

La police a également fait usage des gaz lacrymogènes pour tenter de dissuader les manifestants. Le président Julius Maada Bio a annoncé une enquête approfondie sur les circonstances entourant les événements. Un couvre-feu a été imposé dans tout le pays depuis mercredi, date des manifestations.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P