USA: Un policier abat un homme en fauteuil roulant en pleine rue, pour des soupçons de vol (vidéo)

AfriqueAfrique – SociétéUSA: Un policier abat un homme en fauteuil roulant en pleine rue, pour des soupçons de vol (vidéo)

Aux Etats-Unis, un policier de Tucson, a tiré neuf balles sur un sexagénaire circulant en fauteuil roulant motorisé après l’avoir soupçonné de vol dans un magasin.

C’est la nouvelle qui défraie la chronique aux Etats-Unis. Le chef de la police de Tucson, qui a diffusé des vidéos du drame, a déclaré que l’officier Ryan Remington travaillait comme agent de sécurité dans une zone de vente au détail lorsqu’il a soupçonné Richard Lee Richards, 61 ans, d’avoir volé une boîte à outils dans le supermarché de Walmart.

En effet, les images troublantes diffusées par le ministère montrent l’agent de police à quelques mètres derrière M. Richards, lui demandant de s’arrêter. Lorsque le sexagénaire a refusé d’arrêter son fauteuil roulant motorisé, Il a ouvert le feu, tirant sur le vieillard neuf balles dans le dos et sur le côté.

Le chef de la police de Tucson, Chris Magnus, a déclaré qu’un employé de Walmart avait appelé M. Remington pour obtenir de l’aide. « Selon l’employé, l’agent de police a rattrapé M. Richards à l’extérieur alors qu’il s’enfuyait du magasin et a demandé à voir un reçu pour la boîte à outils. Au lieu de fournir le reçu, M. Richards a brandi un couteau et a dit : ‘Voici votre reçu« , a-t-il raconté.

Le chef de la police, Magnus a déclaré lors d’une conférence de presse qu’il était « profondément troublé » par les actions de son officier. « Son utilisation de la force meurtrière dans cet incident est une violation claire de la politique du département et contredit directement de multiples aspects de notre utilisation de la force et de notre formation. En conséquence, le département a déménagé plus tôt dans la journée pour licencier l’agent Remington.« , a indiqué le chef hiérarchique.

Les services du procureur du comté ont ouvert une enquête pour mieux élucider l’affaire et poursuivre si possible le policer , a-t-il précisé.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P