Un homme c0uche avec sa belle-mère, sa femme les surprend

AfriqueAfrique – SociétéUn homme c0uche avec sa belle-mère, sa femme les surprend

Une femme découvre que son mari et sa propre mère entretiennent une liaison. L’incident s’est produit dans la localité de Toulepleu, une ville de l’ouest de Côte d’Ivoire.

Les faits d’adultère sont aussi vieux que le monde. Aujourd’hui, avec l’aide des réseaux sociaux, l’opinion publique en apprend un peu plus sur la nature humaine, à propos des tendances perverses, notamment.

Un fait d’infidélité, qui se produit au sein d’un couple, n’a rien d’extraordinaire. Mais, quand l’incident implique un mari et sa belle-mère, il urge d’y jeter un regard plus pointu.

En effet, en Côte d’Ivoire, plus précisément, dans la localité de Toulepleu, une ville de l’ouest du pays, une affaire d’adultère, pour le moins insolite, attire l’attention de la communauté. Il s’agit, en fait, d’un homme et sa belle-mère, qui sont accusés d’entretenir des relations s£xuelles, au nez et à la barbe de la femme mariée, du nom de Ninsémon.

Des signes avant-coureurs …

Selon les informations, la victime avait, déjà, été informée que son mari et sa mère entretenaient une relation douteuse. Ninsémon n’avait pas voulu prendre ces alertes, pour argent comptant, voulant, peut-être, découvrir le pot aux roses, par elle-même.

D’après les témoignages du voisinage, l’homme et sa belle-mère avaient, pour habitude, de se retrouver dans des endroits peu recommandables, ce qui posait problème, en termes de bonnes mœurs.

Ne dit-on pas que « tous les jours pour le voleur, et un jour pour le propriétaire ? » Alors que les alertes devenaient de plus en plus persistantes et que Ninsémon continuait par vivre dans ce qui peut être qualifié de déni, la femme mariée a fini par surprendre les deux amants, pendant qu’ils étaient en plein acte s£xuel.

Aucun détail n’a filtré, quant à la réaction de Ninsémon, après qu’elle a fait cette découverte dérangeante. A priori, en voyant son conjoint et son parent, en train de s’adonner à des rapports s£xuels, on ne peut qu’être secoué. Mais, dans le cas d’espèce, étant donné qu’il y avait des soupçons, la jeune femme ne pouvait pas être surprise, outre mesure.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P