L’Ukraine dit avoir perdu 13.000 militaires depuis le début de la guerre avec la Russie

News - InfosSécuritéL'Ukraine dit avoir perdu 13.000 militaires depuis le début de la guerre avec la Russie

La guerre qui oppose l’Ukraine à la Russie impacte sérieusement toutes les parties prenantes ainsi que les autres contrées du monde. Selon les chiffres avancés par les autorités ukrainiennes, Kiev a perdu 13.000 militaires depuis le début du conflit.

Un maximum de 13.000 militaires ukrainiens ont été tués depuis l’invasion de leur pays par la Russie en février, a affirmé jeudi, un conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

« Nous avons des estimations officielles de la part de l’état-major (…) Elles vont de 10.000 (…) à 13.000 morts », a précisé Mykhailo Podolyak, l’un des conseillers de M. Zelensky, sur la chaîne ukrainienne Channel 24. Selon lui, le chef de l’État rendra publiques les données officielles « lorsque le temps sera venu« .

Dans le camp adverse, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgu a affirmé en septembre que 5937 soldats russes avaient alors été tués depuis le début du conflit le 24 février. Les deux adversaires sont soupçonnés de minimiser l’ampleur de leurs pertes humaines pour éviter de peser sur le moral de leurs troupes.

L’opération militaire continue

À la suite des déclarations du président américain, Joe Biden, sur une éventuelle rencontre avec Vladimir Poutine, sous conditions, le Kremlin a rejeté cette possibilité.

« Biden a dit de facto que des négociations seraient possibles uniquement après que Poutine sera parti d’Ukraine », ce que Moscou rejette « bien évidemment », a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. « L’opération militaire continue », a-t-il ajouté.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P