Moov Africa Start up challenge

« Les populations du Bénin sont de nos jours surchargées par les impôts », Basile Ahossi

BeninBénin – Politique"Les populations du Bénin sont de nos jours surchargées par les impôts", Basile Ahossi

Les élections législatives de 2023 ont poussé sur le terrain les responsables du parti « Les Démocrates ». Cette prise de contact avec leur base leur permet d’opiner sur plusieurs sujets d’actualité notamment la cherté de la vie. En tournée ce weekend dans le Littoral, Léon Basile Ahossi a d’ailleurs lié cette cherté à la multiplication des taxes et impôts.

La cherté de la vie et la flambée des prix des produits de grandes consommations semblent être le thème de campagne des démocrates pour les élections législatives annoncées pour le 08 Janvier 2023. La tournée de remobilisation des membres lancée par les responsables de cette formation politique tourne essentiellement sur ces thématiques.

L’ancien agent de douane et droits indirects en tournée dans le Littoral le Samedi 25 Juin ne s’est pas dérobé aux débats sur la cherté de la vie et la flambée des prix des produits de premières nécessités. Face aux militants, Léon Basile Ahossi a dénoncé la batterie d’impôts qui asphyxie les béninois dans le contexte actuel où tous les produits de grande consommation ont doublé de prix.

« Les populations du Bénin sont de nos jours surchargées par les impôts. Cela a entraîné la fermeture de plusieurs entreprises« , a dénoncé le vice-président des démocrates

Nous devons nous lever tous ensemble pour dire halte à tout cela

Pour l’opposant au régime du président Patrice Talon, la souffrance du peuple béninois ne saurait continuer. Il invite donc ses compatriotes à mettre un terme à la situation actuelle en sanctionnant le régime lors des élections législatives du 08 Janvier 2023.

L’ancien douanier à la retraite demande en effet aux populations du département du Littoral à se mettre debout pour sanctionner le régime de la rupture. « Nous devons nous lever tous ensemble pour dire halte à tout cela« , a précisé Léon Basile Ahossi.

Des propos qui annoncent sans doute les couleurs de ce que seront les élections législatives fixées au 08 Janvier 2023 par la cour constitutionnelle. Des élections dont les enjeux pour 2026 ne sont point à démontrer.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P