Législatives 2023 au Bénin: les ministres de Patrice Talon qui ont échoué

News - InfosPolitiqueLégislatives 2023 au Bénin: les ministres de Patrice Talon qui ont échoué

Au total, neuf (09) membres du gouvernement de Patrice Talon étaient dans la course des législatives de janvier 2023. A l’arrivée, certains d’entre eux n’ont pas eu la confiance des électeurs. En tout cas, dans leurs circonscriptions respectives, ils ont échoué.

Sur les 09 ministres de Patrice Talon positionnés, seulement 05 ont obtenu des scores positifs. Les 04 autres ont essuyé un échec. Dans la 7e circonscription, on retrouve Adam Soulé Zoumarou, ministre du numérique et de la digitalisation. Elle a été au front sur la liste du Bloc Républicain en tant que candidate titulaire, tête de liste. Elle est la seule ministre du Bloc Républicain qui n’a pas pu tirer son épingle du jeu. Abdoulaye Bio Tchané, Salimane Karimou, Samou Seidou Adambi et Hervé Hèhomey ont tous été élus.

Pour le compte de l’UP le Renouveau, Oswald Homeky, ministre des Sports, a échoué dans la 16e circonscription électorale réunissant plusieurs arrondissements de Cotonou. Transféré de la 11e circonscription à la 16e, ses chances de réussir étaient moindres, surtout qu’il a été positionné en troisième position. Il a fait les frais de la percée surprenante du parti Les Démocrates dans cette zone électorale.

Toujours à Cotonou, mais cette fois-ci dans la 15e circonscription, un autre ministre du gouvernement Talon n’a pas résisté à la razia des Démocrates. Il s’agit de Raphaêl Akotègnon, ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale.

Dans la 3e circonscription électorale regroupant Boukoumbé, Cobly, Matéri, Tanguiéta, le ministre Kouarou Yves Chabi, en charge de l’enseignement secondaire, technique, et de la formation professionnelle, n’a pas fait mieux que ses collègues. Il a aussi échoué. En somme, sur la liste de l’UP le Renouveau, seul le ministre de la Culture, Jean Michel Abimbola, a obtenu son ticket pour la 9e législature.

Laisser un commentaire

P