Moov Africa Start up challenge

La Centrafrique lance sa propre cryptomonnaie « Sango »

MondeMonde – TechnologieLa Centrafrique lance sa propre cryptomonnaie "Sango"

La Centrafrique a lancé officiellement le dimanche 03 juillet 2022, le chantier de sa propre cryptomonnaie, le Sango, et du premier « crypto-hub africain à fiscalité nulle ».

Pays en guerre civile depuis plusieurs années, la Centrafrique qui a adopté récemment le bitcoin en tant que monnaie légale, a officialisé le « Sango Coin », la crypto-monnaie officielle du pays. Le nom « Sango » fait référence à l’une des langues officielles du pays.

« Le Sango Coin sera la monnaie de la nouvelle génération de la République centrafricaine », a déclaré dimanche, le président Faustin Archange Touadéra lors d’un « événement online » consacré à la « genèse de Sango ou l’essor d’un nouveau système monétaire numérique » alimenté par la technologie Blockchain.

« L’alternative à l’argent liquide est la cryptomonnaie. Pour nous, l’économie formelle n’est plus une option », a ajouté le chef d’Etat, indiquant que le Sango Coin va permettre d’attirer les investisseurs et de faciliter l’accès aux ressources naturelles du pays. « La Centrafrique est assise sur une montagne de richesses inexploitées, et Sango Coin sera l’accès direct à nos ressources pour le monde entier », a-t-il dit, sans plus de précision.

Dévoilé pour la première fois en mai dernier, le projet Sango (une des langues officielles du pays) vise essentiellement à faire de la Centrafrique un hub international d’investissement et de développement de la cryptomonnaie.

Deuxième pays le moins développé du monde selon l’ONU, la Centrafrique est devenue en avril dernier, le premier pays d’Afrique et seulement le deuxième au monde (après le Salvador) à adopter le Bitcoin comme monnaie officielle.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P