Guerre en Ukraine: Voldymyr Zelensky demande l’exclusion de la Russie de la FAO

MondeMonde – SécuritéGuerre en Ukraine: Voldymyr Zelensky demande l'exclusion de la Russie de la FAO

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a demandé jeudi l’exclusion de la Russie de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), sur fond d’accusations de Kiev de blocage et de vol des céréales ukrainiennes par Moscou.

La Russie doit quitter la FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. C’est la requête formulée par Volodymyr Zelensky. Le président ukrainien accuse Moscou d’être responsable du blocage de plus de 20 millions de tonnes de céréales destinées à l’exportation et ainsi de faire planer le risque de famine, notamment dans les pays d’Afrique et du Moyen-Orient, très dépendants du blé ukrainien.

« Des centaines de millions de personnes sur différents continents se retrouvent confrontées soit, au minimum, au risque d’un manque de nourriture, ou au pire, au risque de famine. Et la Russie porte l’entière responsabilité de cette situation. L’Europe vit l’une des situations énergétiques les plus difficiles de son histoire. Et nous ne savons même pas quelles autres crises la Russie prépare pour le monde libre.

« Il ne peut pas y avoir de discussion pour prolonger l’adhésion de la Russie à la FAO. Quelle y serait la place de la Russie si elle provoque la famine pour au moins 400 millions de personnes, voire plus d’un milliard ? », a lancé Volodymyr Zelensky dans un discours en visioconférence lors d’une réunion ministérielle de l’OCDE.

Les ports ukrainiens bloqués par la flotte russe

Volodymyr Zelensky accuse la flotte russe de bloquer les ports ukrainiens, dont celui d’Odessa. Son discours en visioconférence intervenait en marge d’une réunion interministérielle de l’OCDE à laquelle participait également le président du Conseil italien. Pour Mario Dragi, la reprise des exportations de céréales d’Ukraine doit figurer parmi les priorités : Nos efforts pour empêcher une crise alimentaire doivent commencer par les ports ukrainiens de la mer Noire. Nous devons débloquer les millions de tonnes de céréales qui sont bloquées à cause du conflit. Nous devons offrir au président Zelensky les garanties dont il a besoin pour que les ports ne soient pas attaqués. »

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P