Conduite par le Premier ministre, l’armée éthiopienne reprend le contrôle d’une ville stratégique

AfriqueAfrique – SécuritéConduite par le Premier ministre, l'armée éthiopienne reprend le contrôle d'une ville stratégique

Alors que le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, est monté en ligne de front pour combattre les rebelles tigréens, l’armée fédérale a annoncé avoir repris le contrôle d’une ville du nord aux mains des rebelles tigréens.

La guerre entre les rebelles du Tigré et l’armée fédérale éthiopienne se poursuit avec de combats violents depuis plusieurs semaines. L’avancée des rebelles vers la capitale Addis-Abeba, a poussé le Premier ministre, un ancien lieutenant-colonel de l’armée, à rejoindre les soldats sur le champ de bataille. Quelques jours après avoir été vu au front vendredi, la radio d’Etat éthiopienne a annoncé que l’armée avait repris la ville de Chifra, à la frontière entre le nord de l’Afar et la région d’Amhara.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

« Les forces de défense éthiopiennes et les forces spéciales Afar ont contrôlé Chifra », a déclaré l’Ethiopian Broadcasting Corporation sur son compte Twitter. La ville avait été convoitée par les forces du Front populaire de libération du Tigré (TPLF) le mois dernier après l’intensification des combats contre les troupes éthiopiennes. Il s’agit d’un gain majeur pour l’armée fédérale qui pourrait l’aider à ralentir et éventuellement repousser les rebelles loin de la capitale fédérale.

Chifra se trouve à l’ouest de la ville de Mille, que les forces tigréennes tentent de capturer depuis des semaines car elle se trouve le long de l’autoroute reliant l’Éthiopie enclavée à Djibouti, le principal port de la Corne de l’Afrique.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P