Burkina Faso: des soldats tués et blessés dans une attaque terroriste au nord-ouest du pays

AfriqueAfrique – SécuritéBurkina Faso: des soldats tués et blessés dans une attaque terroriste au nord-ouest du pays

Selon un bilan provisoire, au moins deux (02) soldats ont été tués et quatres (04) autres, blessés, ont été évacués d’urgence à l’hôpital pour des soins adéquats, après un assaut de groupe armé contre leur détachement, dans la région du Sahel au Burkina Faso.

L’attaque a eu lieu ce lundi et a ciblé le détachement militaire de Déou, province de l’Oudalan dans le Sahel burkinabè. Perpétrée par plusieurs individus armés, l’attaque a fait au moins deux soldats morts et quatre autres blessés, a rapporté la plateforme de suivi des attaques terroristes « Sahel Security ».

Les autorités burkinabè n’ont pas encore communiqué sur cette attaque qui n’a pas été revendiquée jusqu’à lundi à 09h GMT.

Depuis 2015, le Burkina Faso est la cible d’attaques terroristes ayant fait de nombreuses victimes et des milliers de déplacés internes.

Selon l’Agence d’information du Burkina (AIB), la situation sécuritaire de la ville Solenzo (Nord-Ouest) est devenue « très préoccupante » ces dernières semaines depuis le départ des forces de sécurité et des autorités locales, suivi de multiples attaques terroristes.

Le nombre de déplacés internes qui était de 1 902 150 à la date du 30 avril 2022 au Burkina Faso est passé à 1 520 012 à la date du 07 septembre 2022, selon le gouvernement burkinabè qui a expliqué cette baisse de 382 138 personnes par des retours spontanés et le retrait de doublons dans la base de données de référence.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P