AccueilA la UneBénin: Wilfried Léandre Houngbédji reprécise l'échéance pour l’augmentation des salaires

Bénin: Wilfried Léandre Houngbédji reprécise l’échéance pour l’augmentation des salaires

Le porte-parole du gouvernement donne des assurances sur l’effectivité de la revalorisation des salaires courant 2022. Selon Wilfried Léandre Houngbédji toutes les dispositions sont prises pour que cette annonce soit une réalité avant la fin de l’année 2022.

Le gouvernement a annoncé l’augmentation des salaires pour courant 2022 et non pour le mois de janvier 2022. C’est ce qu’il convient de retenir des explications de Wilfried Léandre Houngbédji, porte-parole et secrétaire général adjoint du gouvernement, ce vendredi 28 janvier 2022. « On n’avait pas indiqué que Janvier c’est l’échéance, mais je suis convaincu, vu l’engagement du président de la République que ce n’est pas un sujet qui attendra la fin de l’année avant d’être réglé. Courant 2022 ce sera fait », a-t-il assuré.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

Selon le porte-parole, la revalorisation des salaires est un sujet prioritaire suivi de près par le président Patrice Talon. Il a tracé un trajectoire bien défini aux différents acteurs impliqués pour que « dans tous les cas, que cela devienne effectif (en 2022) ».

Pour le moment, la valeur de l’augmentation n’est pas encore connue. Cette information sortira très probablement des travaux du comité mis en place. Selon les centrales syndicales, cette revalorisation de salaire annoncée doit prendre encore compte de plusieurs facteurs, notamment le coût élevé de la vie. Le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) est actuellement à 40 mille francs CFA au Bénin, et les syndicalistes espèrent qu’il sera porté au moins à 60 mille francs CFA.

spot_img

A voir aussi

2 Commentaires

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

%d blogueurs aiment cette page :
P