Bénin – Trafic d’êtres humains: prison ferme pour une vingtaine de personnes

News - InfosSociétéBénin - Trafic d'êtres humains: prison ferme pour une vingtaine de personnes

Poursuivies par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) dans un dossier de faux passeports et de trafic d’êtres humains vers le Koweït, une vingtaine de personnes ont été condamnées à des peines de prison ferme.

Le dossier trafic d’êtres humains et faux passeports a connu mardi 24 Janvier 2023 son épilogue. A l’issue de l’audience, les personnes impliquées dans ce dossier ont été condamnées à diverses peines de prison ferme. Qu’il vous souvienne qu’à l’audience du mardi 17 Janvier, le ministère public a requis des peines privatives de liberté allant jusqu’à 5 ans de prison.

Le juge dans son délibéré ne s’est pas éloigné de cette ligne tracée par le ministère public. Selon les informations de Libre Express, la Cour a condamné l’ex-secrétaire particulier de l’ambassadeur du Koweït à 3 ans de prison. Plusieurs autres personnes impliquées dans le dossier ont écopé entre 1 et 5 ans de prison ferme. D’autres ont été relaxées au bénéfice du doute.

Il faut rappeler qu’ils étaient 29 personnes dont des agents de l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (ANIP) et un agent de l’ambassade du Koweït au Bénin à être présentées devant la juridiction spécialisée de Porto Novo. Il leur est reproché des faits de « faux dans l’établissement de passeport, abus de fonction, complicité d’abus de fonction, trafic d’êtres humains et complicité de trafic d’êtres humains ».

Interrogés à la barre, certains accusés ont rejeté les chefs d’accusation portés contre eux et ont plaidé non-coupables.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P