Sécurité transfrontalière: la phase 4 des opérations conjointes Koudanlgou activée

AfriqueAfrique – SécuritéSécurité transfrontalière: la phase 4 des opérations conjointes Koudanlgou activée

Le Togo, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Ghana ont lancé la phase 4 des opérations conjointes Koudanlgou. Ces opérations visent à sécuriser les zones frontalières communes aux quatre États.

Le Togo et trois autres pays frontaliers de la sous-région (Ghana, Burkina Faso et Côte d’Ivoire) ont entamé depuis le 22 novembre dernier un nouveau tour de l’opération conjointe multilatérale de sécurisation dénommée ‘Koudanlgou’. L’opération qui en est à sa quatrième phase, est menée dans une zone géographique couvrant plusieurs localités frontalières communes aux quatre États. 

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

D’importants moyens humains et matériels sont dans ce sens déployés, avec pour objectif de renforcer la sécurité et assurer la libre circulation des personnes et des biens. En marge des patrouilles et autres contrôles de zone au programme, des actions civilo-militaires sont également menées, afin de susciter le soutien et l’adhésion des populations vulnérables dans la lutte contre le terrorisme.

Pour rappel, les opérations Koudanlgou sont la concrétisation de l’Initiative d’Accra signée en 2017 par quatre pays de la sous-région (auxquels se sont ajoutés d’autres), afin de riposter contre l’insécurité grandissante et la montée de l’extrémisme violent. L’année dernière, près de 170 personnes avaient été interpellées lors des manœuvres.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P