News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Roch Kaboré aux burkinabé: ce n’est pas « en cassant le thermomètre qu’on guérit de la fièvre »

---Publicité---

Le président burkinabé, Roch Kaboré, s’est adressé à la nation dans la soirée du jeudi 25 novembre 2021. Dans son adresse, il est revenu sur le drame d’Inata et appelé à l’union pour poursuivre l’œuvre de la construction de la Nation dans le respect de la démocratie.

Le Burkina Faso est plus que jamais bouleversé par la colère d’une population qui se sent abandonnée par l’Etat qui n’arrive toujours pas à trouver la meilleure solution face aux terroristes. Si ces derniers jours ont été marqués par des manifestations dans les grandes villes du pays contre la mauvaise gestion au sommet de l’Etat, les jours à venir connaitront, sauf changement de dernière minute, de gigantesques manifestations programmées par l’opposition et certaines organisations, pour réclamer la démission du président Roch Kabore.

C’est donc pour calmer la situation que le président Roch Kabore a pris la parole une nouvelle fois, dans la nuit du jeudi 25 novembre 2021. Après avoir dit comprendre la colère de la population suite au drame d’Inata, il a reconnu que le peuple a le droit et le devoir de s’exprimer sur la conduite des affaires publiques. « (…) Le peuple burkinabè a le droit et le devoir de s’exprimer librement sur la conduite des affaires publiques. Et j’y tiens particulièrement. », a-t-il reconnu.

Roch Kabore a invité toutes les forces vives de la Nation à l’union sacrée autour des intérêts du pays. L’heure n’est pas à la division au sein de la société ou au sein de l’armée. « (…) Pour atteindre l’efficacité maximale, la solidarité de toutes les composantes de nos Forces armées nationales est indispensable et exige la présence effective et active des chefs militaires sur le théâtre des opérations, aux côtés de la troupe (…) », dit-il. « (…) La fermeté dont nous ferons preuve afin de mettre chacun devant ses responsabilités sera le ciment de la cohésion, de la discipline et de l’efficacité de nos Forces de Défense et de Sécurité et du lien sacré Armée-Nation que j’appelle de tous mes vœux (…) ».

« (…) En ma qualité de Président du Faso, je voudrais inviter les uns et les autres à savoir raison garder et à ne surtout pas croire que c’est en cassant le thermomètre qu’on guérit de la fièvre (…) », ajoute Roch Kabore qui a invité la jeunesse à faire preuve de discernement, de vigilance et de retenue, en se démarquant de tous les vendeurs d’illusions qui veulent « saper les fondements de notre nation ». Le chef de l’Etat invite ainsi, la jeunesse burkinabé à ne pas se mêler à la grande mobilisation annoncée par l’opposition pour demain, samedi 27 novembre 2021.

Roch Kaboré qui est dans son second mandat présidentiel, a rassuré les fils et filles du Burkina Faso, que le pays ne pliera pas devant les forces du mal grâce à la cohésion et à l’unité de toutes ses fils et de toutes ses filles.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.