ONU: 5 nouveaux membres non-permanents élus au Conseil de sécurité

MondeMonde – SécuritéONU: 5 nouveaux membres non-permanents élus au Conseil de sécurité

Cinq nouveaux membres non permanents siègeront au Conseil de sécurité de l’ONU entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2024. Il s’agit du Japon, de la Suisse, du Mozambique, du pays de Malte et de l’Équateur.

L’Assemblée générale des Nations Unies a élu jeudi l’Equateur, le Japon, Malte, le Mozambique et la Suisse au Conseil de sécurité de l’Onu pour un mandat de deux ans à compter du 1er janvier 2023. L’Equateur a obtenu 190 voix, le Japon 184, Malte 185, le Mozambique 192 et la Suisse 187. Ils remplaceront l’Inde, l’Irlande, le Kenya, le Mexique et la Norvège.

Le Conseil de sécurité de l’Onu compte cinq membres permanents disposant d’un droit de veto – Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Chine, Russie – et dix membres élus par l’Assemblée générale pour un mandat de deux ans. Ces derniers doivent recueillir plus des deux tiers des voix.

Paix et Sécurité

La Charte des Nations Unies confère au Conseil de sécurité la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationale. Le Conseil compte 15 membres disposant chacun d’une voix ( 5 membres permanents et et 10 membres non-permanents). Les 10 membres non-permanents sont élus par l’Assemblée générale selon la répartition géographique.

Le Conseil de sécurité est compétent au premier chef pour constater l’existence d’une menace contre la paix ou d’un acte d’agression. Il invite les parties à un différend à régler ce différend par des moyens pacifiques et recommande les méthodes d’ajustement et les termes de règlement qu’il juge appropriés. Dans certains cas, il peut imposer des sanctions, voire autoriser l’emploi de la force pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P