Menaces terroristes: le Togo bénéficie du programme mondial de protection des cibles vulnérables

AfriqueAfrique – SécuritéMenaces terroristes: le Togo bénéficie du programme mondial de protection des cibles vulnérables

Le Togo va se doter de nouvelles connaissances et équipements militaires pour contrer le fléau du terrorisme sur son territoire. Dans la lutte antiterroriste, le pays bénéficiera de l’accompagnement de ses partenaires dont l’Organisation des Nations Unies.

Le Togo a été choisi par la cellule des Nations Unies de lutte contre le terrorisme, pour la mise en œuvre du programme mondial de protection des cibles vulnérables (vulnerable targets). Ce plan financé par le Qatar, mis en place et piloté par la Cellule antiterroriste des Nations-Unies, a pour objectif principal de contribuer au développement d’approches coopératives, impliquant à la fois la coopération internationale et les partenariats public-privé pour renforcer la sécurité. En particulier, la protection des cibles vulnérables et fragiles contre les attaques terroristes.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

Ainsi, dans sa phase opérationnelle, précise la présidence du Togo, le projet devrait concerner et impliquer des acteurs publics et privés tels que les forces de l’ordre, la police et autres forces de sécurité, les autorités du tourisme et des transports, les communautés à la base, les chefs religieux, les entreprises publiques et privées engagées dans les services publics et la gestion des lieux publics, entre autres.

Il est à relever que cette initiative onusienne cadre avec la stratégie togolaise de lutte anti terroriste, axée sur le développement humain et social, ou encore la coopération multilatérale. Pour rappel, le programme de protection des cibles vulnérables est un mécanisme des Nations Unies qui a débuté en 2020, avec pour objet principal, aider les Etats à mener la lutte et la prévention de l’extrémisme violent. Le Togo est l’un des premiers pays bénéficiaires.

Les autorités togolaises ont annoncé le 11 novembre que les forces militaires du Togo ont repoussé une attaque armée dans la préfecture de Kpendjal au nord du pays. Selon les autorités, les assaillants seraient des combattants islamistes venus du Burkina Faso voisin.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P