AccueilPeopleRoyautésMeghan Markle Tyrannique? Ses comportements au sein de la famille royale dévoilés

Meghan Markle Tyrannique? Ses comportements au sein de la famille royale dévoilés

La duchesse Meghan Markle, époux du prince Harry aurait imposé une condition lors de ses déplacements royaux notamment celui de 2018 en Australie et en Nouvelle-Zélande à la rencontre des citoyens.

La duchesse de Sussex, 41 ans, aurait pleurniché lors d’une tournée en Australie en 2018 est estimant qu’elle devrait être payée pour mener à bien des engagements royaux avec Harry. « Je n’arrive pas à croire que je ne suis pas payée pour ça, en rencontrant des Australiens en tournée », aurait déclaré presqu’en larmes Meghan Markle selon les révélations condensées dans un livre.

Qatar 2022
Match à venir
Fifa Coupe du Monde
27 Nov 2022
- 11h00
Japon
- -
Costa Rica
Fifa Coupe du Monde
27 Nov 2022
- 14h00
Belgique
- -
Maroc
Fifa Coupe du Monde
27 Nov 2022
- 17h00
Croatie
- -
Canada
Fifa Coupe du Monde
27 Nov 2022
- 20h00
Espagne
- -
Allemagne
Derniers Résultats
Fifa Coupe du Monde
26 Nov 2022
- 20h00
Argentine
2 0
Mexique
Fifa Coupe du Monde
26 Nov 2022
- 17h00
France
2 1
Danemark
Fifa Coupe du Monde
26 Nov 2022
- 14h00
Pologne
2 0
Arabie Saoudite
Fifa Coupe du Monde
26 Nov 2022
- 11h00
Tunisie
0 1
Australie

Leur tournée royale

En effet, après son mariage célébré le 19 mai 2018, Meghan Markle et Harry ont annoncé l’arrivée prochaine de leur premier bébé, au mois d’octobre 2018. Alors que Meghan portait en elle le fruit de son amour avec le frère du prince William, le couple a effectué un déplacement en Australie et en Nouvelle-Zélande, deux jours seulement après avoir déclaré au monde entier qu’elle était enceinte.

Accompagnée de son mari, l’actrice a rendu visite aux citoyens australiens, en participant à l’inauguration d’un avion spécialisé dans les secours de personnes sur des terres isolées. C’est à ce moment que la duchesse Meghan aurait imposé ses conditions.

Meghan Markle tyrannique ?

Le livre qui sera rendu public le mois prochain, fait des allégations selon lesquelles la duchesse aurait intimidé le personnel royal avant qu’elle et Harry ne quittent leurs fonctions royales pour le Canada et les États-Unis en 2020. Plus de six mois avant les fiançailles, Meghan a déclaré à l’un des conseillers de Harry: « Je pense que nous savons tous les deux que je vais bientôt être l’un de vos patrons. ».

Fin 2017, après l’annonce des fiançailles, un assistant principal a parlé au couple de l’inquiétude du personnel face à leur traitement. A en croire The Sun, le livre affirme que Meghan a répondu: « Ce n’est pas mon travail de choyer les gens. » De leur côté, les avocats de Meghan ont toujours nié cette affaire d’intimidation.

Toute l'actu People

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

P