Terrorisme au Togo: Faure Gnassingbe prend une importante décision

AfriqueAfrique – SécuritéTerrorisme au Togo: Faure Gnassingbe prend une importante décision

Le Togo a décidé de l’instauration d’un état d’urgence sécuritaire dans les Savanes. Cette décision prise par le gouvernement entre dans le cadre de la lutte contre le terrorisme qui devient plus menaçant pour le pays.

A l’issue de son dernier Conseil des ministres, le gouvernement togolais a adopté un décret qui instaure l’état d’urgence sécuritaire dans les Savanes. Cette décision prise, après les deux attaques terroristes perpétrées dans cette partie septentrionale du pays, en l’espace de six mois (10 au 11 novembre 2021 et 10 au 11 mai 2022), contre le dispositif de l’Opération Koundjoare, est entrée en vigueur depuis le lundi 13 juin 2022.

Pour l’exécutif, dont la volonté est de “créer un environnement et les conditions propices aux mesures administratives et opérationnelles nécessaires à la bonne conduite des opérations militaires, au maintien de l’ordre et de la sécurité dans cette région”, cet état d’urgence sécuritaire permettra de “renforcer la célérité de la prise des décisions”, et “facilitera une meilleure agilité des services publics et des forces de défense et de sécurité”.

En rappel, la dernière attaque contre les forces de défense et de sécurité a fait 08 morts et 13 blessés du côté togolais. En début du mois, le ministre togolais de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehame, a effectué une séance de travail au siège de la Coalition islamique militaire de lutte contre le terrorisme (CIMCT), à Riyad (Arabie Saoudite). Objectif de cette activité, était de s’enquérir des efforts de l’Alliance islamique dans la lutte contre l’idéologie extrémiste et la coordination de tous les efforts pour faire face aux tendances terroristes.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P