« L’Etat de droit au Bénin »: des experts se penchent sur la question ce mercredi

News - InfosSociété"L'Etat de droit au Bénin": des experts se penchent sur la question ce mercredi

Un colloque sur la crise de la démocratie et l’Etat de droit au Bénin se tient, ce mercredi 2 juin 2021. L’initiative est de l’Alliance pour l’aube nouvelle et la démocratie (AAND).

L’Alliance pour l’Aube Nouvelle et la Démocratie (AAND) organise, ce mercredi, un colloque international par visioconférence. Basé sur le thème « Bénin : l’Etat de Droit en péril », ce colloque connaîtra la participation d’éminents professeurs qui se pencheront sur ce thème.

Qatar 2022
Match à venir
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 16h00
Tunisie
- -
France
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 16h00
Australie
- -
Danemark
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 20h00
Pologne
- -
Argentine
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 20h00
Arabie Saoudite
- -
Mexique
Derniers Résultats
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 20h00
Iran
0 1
USA
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 20h00
Pays de Galles
0 3
Angleterre
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 16h00
Equateur
1 2
Senegal
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 16h00
Pays-Bas
2 0
Qatar

A Lire aussi: Bénin: palais des gouverneurs: l’He Dakpè Sossou fait son entrée dans le bureau

Ce colloque va permettre de passer au crible, les différentes crises politiques qui secouent le pays, afin d’en comprendre les causes.

Sont attendus à ce colloque, des experts, des universitaires, des juristes, des journalistes et acteurs politiques béninois et étrangers, qui vont poser le diagnostic de la crise sociopolitique qui secoue le Bénin depuis quelques temps.

Les échanges aboutiront, selon les initiateurs du colloque, à des propositions de solutions pour la restauration de l’État de droit et de la démocratie, qui sont actuellement en «péril », selon eux.

Sont annoncés, pour rehausser le niveau des débats, des noms de personnalités de renommées internationales, comme Lodovic Hennebel, Professeur de droit, expert international et avocat spécialiste en droit international ; Hélène Tigrouda, Professeur de droit public, Experte du Comité des droits de l’homme des Nations Unies ; Bruno Fuchs, député française; Mario Stasi, avocat, président de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme).

Seront également de la partie : Vincent Foly, journaliste, directeur de publication du journal La Nouvelle Tribune ; Paul Crescent Beninga, Docteur en science politique, Enseignant chercheur à l’l’université catholique d’Afrique centrale, porte-parole du groupe de travail de la Société civile (GTSC, République centrafricaine) ; et l’animateur-modérateur, Francis Laloupo, journaliste Professeur de Géopolitique.

Quid de l’AAND ?

L’Alliance pour l’Aube Nouvelle et la Démocratie (AAND), déclarée, conformément à la loi du 1er juillet 1901 et aux textes réglementant les associations en République du Bénin, est une association béninoise destinée à défendre les principes énoncés dans « La Déclaration universelle des Droits de l’homme » du 10 décembre 1948, dans La Charte africaine des droits de l’homme et des peuples du 27 juin 1981, entrée en vigueur le 21 octobre 1986, et son protocole adopté le 11 juillet 2003 et dans La Constitution béninoise du 11 décembre 1990.

Elle œuvre à l’application et au respect des conventions et des pactes internationaux et régionaux, en matière de Droits de l’homme, Droit civil, politique, économique, social et culturel.

De manière générale, cette association combat toute forme d’injustice, l’illégalité, l’arbitraire, l’intolérance ; toute forme de discrimination fondée sur le sexe, les mœurs, l’état de santé ou le handicap, les opinions politiques, philosophiques et religieuses, la nationalité.

Plus généralement, cette association combat toute atteinte au principe fondamental d’égalité entre les êtres humains, toutes les violences, toutes les tortures, tous les crimes de guerre, tous les génocides, et tout crime contre l’humanité.

Elle lutte en faveur du respect des libertés publiques et individuelles, contre toute atteinte à la dignité, à l’intégrité et à la liberté du genre humain, pouvant notamment résulter de l’usage de la force publique ou armée. Elle concourt au fonctionnement de la démocratie au Bénin.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P