AccueilA la UneCovid-19 au Bénin: "Le gouvernement ne veut pas obliger les citoyens à se faire vacciner"

Covid-19 au Bénin: « Le gouvernement ne veut pas obliger les citoyens à se faire vacciner »

Pour limiter la propagation du Coronavirus, le gouvernement béninois intensifie les actions en faveur de la vaccination. A cet effet, plusieurs mesures ont été prises pour susciter la vaccination au sein des populations. Pour le Porte-parole du gouvernement, ces mesures ne constituent pas un moyen pour contraindre les citoyens à la vaccination.

Contrairement à ce qui se dit, notamment dans le rang des syndicalistes, le gouvernement n’a nullement l’intention de contraindre les citoyens à la vaccination anti-Covid. C’est ce qu’a tenté d’expliquer Wilfried Léandre Houngbédji, qui explique le bien fondé de la campagne de vaccination actuellement en cours. « Le gouvernement ne veut pas obliger les citoyens à se faire vacciner. Le gouvernement sensibilise sur la nécessité de se faire vacciner », a-t-il déclaré, selon les propos rapportés par Le Matinal.

Vous dites que vous ne voulez pas vous faire vacciner, ce qui est votre droit. Le gouvernement organise une activité et dit : n’y ont accès que les gens qui présentent leur pass vaccinal. Cela veut dire que cette activité ne vous intéresse pas.

Wilfried Léandre Houngbédji
le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

En ce qui concerne le pass vaccinal exigé dans les services publics, Wilfried Léandre Houngbédji fait savoir qu’il n’est pas obligatoire pour tous. En dehors de certains corps dont les agents de santé, les autres citoyens ne sont pas tenus d’avoir un pass vaccinal, s’ils estiment ne pas en avoir besoin. De toutes les façons, il est impportant de garder à l’esprit que le pass vaccinal est le passeport pour avoir accès à tous les services publics, y compris dans les collectivités territoriales.

Le gouvernement s’active pour atteindre un taux de vaccination de 40% d’ici décembre 2021. Selon les derniers chiffres, sur le taux de 40% attendu, le Bénin est encore à moins de 5%. C’est ce qui justifie la campagne de vaccination accélérée lancée depuis quelques jours. Les maires, préfets et leaders religieux sont associés à la cause pour l’atteinte des objectifs. Selon le Secrétaire général adjoint du gouvernement, le Bénin n’est pas le seul pays à s’engager dans la vaccination. Pour lui, au-delà des polémiques, « le plus important, c’est de préserver nos vies ».

spot_img

A voir aussi

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

Samuel Eto’o : son fils, Etienne Eto’o Pineda, cambriolé en plein jour, à Yaoundé

Etienne Eto’o Pineda, le fils de l’actuel président de la Fédération...

Dubaï Porta Potty : Francis Mvemba fait une allusion dérangeante à Coco Emilia

Au cœur du scandale « Dubaï Porta Potty », Francis Mvemba a trouvé...

L’Arabie saoudite souhaite un accord Opep+ avec la Russie

L'Arabie saoudite espère pouvoir élaborer un accord Opep+ qui comprendra la...
P