News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Bénin: Wilfried Léandre Houngbédji fait un aveu sur Frère Hounvi, le chroniqueur “fantôme”

Le chroniqueur, activiste politique, connu sous le pseudo Frère Hounvi a séduit le Porte-parole du gouvernement par sa plume. Wilfried Léandre Houngbédji a reconnu ce vendredi 08 octobre, lors d’une rencontre avec la presse, que l’activiste a une bonne plume, mais n’en fait pas véritablement bon usage.

Frère Hounvi, le chroniqueur “fantôme” a un admirateur au sein de l’équipe du président Patrice Talon. Il s’agit du Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement, Porte-parole du Gouvernement du Bénin (SGAG-PPG), Wilfried Léandre Houngbédji. “Je vais vous dire une chose, j’aime sa plume. Je trouve qu’il a de la qualité…”, a-t-il avoué.

Le Porte-parole du gouvernement reconnaît la qualité de la plume du chroniqueur opposant, mais porte des gangs sur la finalité de ce que Hounvi propose. Pour Wilfried Léandre Houngbédji, ce web-activiste, qui ne cesse de tirer à boulets rouges sur le gouvernement, verse trop dans la calomnie et la médisance. “Je trouve qu’il a de la qualité, mais je l’applaudirais des pieds et des mains si malheureusement sa plume ne trempait à l’encre de la calomnie et de la médisance, souvent pour faire sensation, pour faire le buzz”, a confié le Porte-parole du gouvernement.

“Que sa plume mouille moins dans l’encre de la calomnie et de la médisance”

Wilfried Léandre Houngbédji demande à Frère Hounvi de moins tremper sa plume dans l’encre de la calomnie et de la médisance. “Vous pouvez lui dire qu’il a un admirateur, Wilfried Léandre Houngbédji, mais qui demande que sa plume mouille moins dans l’encre de la calomnie et de la médisance. C’est ce que je pense, je pense qu’il a une belle plume, mais après qu’est ce qu’on en fait ?”, s’interroge-t-il.

Dans une mesure donnée, le Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement semble comprendre l’attitude de Hounvi dont la plume ne fait pas cadeau au régime. “Celui dont vous parlez, c’est un activiste politique, et en tant que tel, il a ses intérêts, il y a les intérêts de l’équipe à laquelle il appartient qu’il peut faire valoir”, a-t-il dit.

Les chroniques en date de Frère Hounvi qui ont fait réagir Wilfried Léandre Houngbédji, concernent l’affaire 2,5 tonnes de cocaïne. Dans un enregistrement audio qui a fait le tour des réseaux sociaux, Frère Hounvi a traité le Porte-parole du gouvernement de “menteur”, pour n’avoir pas dit, selon lui, toute la vérité sur la saisie de cette grosse quantité de stupéfiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.