Bénin – Procès de Joël Aïvo: il y avait une « Déclaration de la junte » prévue après le supposé coup d’Etat contre Talon

BeninBénin – SociétéBénin - Procès de Joël Aïvo: il y avait une « Déclaration de la junte » prévue après le supposé coup d'Etat contre Talon

Alors que le procès du professeur Joël Aïvo est en cours à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), un des accusés reconnait à la barre l’existence de ce qu’il appelle « Déclaration de de la junte ».

Le procès Aïvo est progressivement en train de livrer ses secrets. Après une suspension pour quelques heures, l’audience à commencé à la CRIET et les accusés passent à tour de rôle à la barre. Lors de son témoignage devant le juge, l’ancien militaire et accusé, Boni Saré Issiakou, a indiqué avoir reçu de l’argent pour divers préparatifs liés à un coup d’Etat en projet.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

Selon l’accusé, il indique avoir reçu 1 900 000 FCFA en trois tranches, 400 000 FCFA pour l’achat d’une moto, 800 000 FCFA pour la location de voitures et 700 000 FCFA à partager aux militaires pour l’achat de cartes SIM du Nigeria. Aussi, l’homme reconnait qu’il existe une « Déclaration de la junte », un document que les militaires allaient lire après avoir évincé le régime de Patrice Talon.

Dans son récit, Boni Saré Issiakou avoue avoir été approché par le sieur Gilbert ZINSOU pour un projet de coup d’État commandité par Arnaud HOUÉDANOU. Notons qu’il s’agit de l’audience liée au procès du Professeur Joël qui est accusé de tentative de déstabilisation du pays et de blanchiment de capitaux.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P