Campagne Moov
Campagne Moov
AccueilPeopleCélébritéVol de plusieurs millions au chanteur ivoirien Elow'n: voici la version du béninois indexé
Campagne Moov
Campagne Moov
Campagne Canal
Campagne Canal

Vol de plusieurs millions au chanteur ivoirien Elow’n: voici la version du béninois indexé

Accusé de vol et d’escroquerie par le chanteur ivoirien Elow’n, membre du groupe kiffnobeat, le béninois Claude Badou a livré sa version des faits en balayant de revers de la main l’accusation d’escroquerie.

Claude Badou ne se reconnait pas dans les accusations de vol et d’escroquerie de plusieurs millions évoquées par le chanteur Elow’n du groupe kiffnobeat. Selon lui, c’est l’entêtement du chanteur à emprunter une voie illégale qui est à l’origine de cette lourde perte.

Cette présumée arnaque dans une affaire de vente de voiture à l’artiste Elown a été dénoncée par l’artiste ivoirien lui-même sur sa page Facebook. « Y’a deux gars qui m’ont volé quelques millions chacun« , a-t-il écrit. Selon lui, le premier est un ivoirien identifié comme Feguy. Le second est un béninois, un certain Claude Badou présenté comme vendeur de voitures.

« La PJ (police judiciaire ndlr) dort sur mon dossier. J’ai leurs photos, on va les afficher pour pas qu’ils volent d’autres personnes », a-t-il indiqué. Mais pour cette affaire qui remonte à deux ans et pour laquelle l’artiste dit avoir porté plainte, le béninois indexé s’inscrit en faux.

La part de vérité de Claude Badou

Il reconnait avoir été contacté par « Elown » par l’intermédiaire d’un ami qu’ils ont en commun. « C’est lui qui m’a dit que l’homme voulait acheter une voiture et qu’il a dit à Elown de me contacter pour pouvoir procéder à l’achat du véhicule. Moi je lui ai dit que je ne m’occupe pas du véhicule mais plutôt du transit du véhicule, c’est ce que ma société fait« , a-t-il expliqué.

Le béninois informe qu’ils s’étaient entendus sur sept millions. « Je lui ai dit qu’avec 4 millions Cinq cent mille on peut avoir le véhicule et le transit qui faisait normalement dans le temps un million de FCFA jusqu’à la frontière. Du coup c’est ce que je lui aie demandé de payer. En tout, il m’a remis 5 millions cinq cent mille FCFA pour l’achat du véhicule et du transit. J’ai fait l’achat. J’ai envoyé le véhicule« , a-t-il clarifié.

Claude Badou se désengage et réclame ses redevances

« Tu m’a envoyé l’argent pour prendre ta voiture, tu l’as reçu oui ou non?. L’autre côté, c’est un cas de fraude. Je suis à Cotonou et comment je peux faire une douane en Côte d’Ivoire ? D’abord, je ne suis pas encore payé pour mon travail« , a-t-il répondu à l’artiste ivoirien.

Il a profité de l’occasion pour rappeler à l’artiste Elow’n qu’il n’a pas encore été payé pou le travail. « Je n’ai pas reçu mon dû jusqu’aujourd’hui. C’est toi même qui m’as envoyé l’argent pour faire toutes les procédures. Ce qui me concernait c’est de prendre la voiture. J’ai pris la voiture et je t’ai remis les clés et je suis parti. Aujourd’hui, il vient m’afficher comme si moi je l’ai arnaqué », a-t-il clarifié dans un entretien accordé à Reporter Bénin Monde.

Depuis cette clarification, le rappeur ivoirien Elow’n n’a plus abordé le sujet. Il s’est juste contenté de lancer la campagne « Balance ton voleur » sur sa page Facebook.

Toute l'actu People

Laisser un commentaire

P