AccueilA la UneVie politique au Bénin: Richard Boni Ouorou annonce le déclin de Rachidi Gbadamassi

Vie politique au Bénin: Richard Boni Ouorou annonce le déclin de Rachidi Gbadamassi

Le buffle de Parakou tel qu’il aime se faire appeler, l’ancien maire Rachidi Gbadamassi est au crépuscule de son parcours politique. C’est du moins l’analyse que fait le politologue Richard Boni Ouorou des derniers développements de l’actualité politique.

La dernière attaque médiatique du député du parti Bloc Républicain, l’honorable Rachidi Gbadamassi contre Richard Boni Ouorou est-elle l’expression de fébrilité d’un acteur politique au soir de sa carrière? C’est du moins ce que pense ce compatriote de la diaspora béninoise vivant au Canada.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

A lire aussi: Présidentielle 2021 au Bénin: l’He Gbadamassi et Cie auraient pris 70 millions chez Madougou

Dans une publication sur sa page Facebook, Richard Boni Ouorou a fait allusion aux dernières attaques médiatiques dont il a été victime de la part de Rachidi Gbadamassi. Le politologue fait un lien entre les dernières attaques du député BR et le procès Reckya Madougou.

« Chacun de vous comprend maintenant pourquoi (Rachidi Gbadamassi) s’est accroché à mon nom toute la semaine durant, parce qu’il voyait la menace Madougou pointer en fin de semaine« , lit-on dans le post de richard Boni Ouorou.

Pour le politologue, Rachidi Gbadamassi pendant longtemps a été fait chanter par l’ancien président Boni Yayi pour sa supposée implication dans le dossier du juge Coovi. « À chaque fois, poursuit le politologue dans sa publication, il se servait du capital électoral qu’il s’est constitué grâce à la naïveté des jeunes de Parakou à l’époque pour négocier une trêve et continuer à vaquer à ses nébuleuses occupations« .

Rachidi Gbadamassi a-t-il perdu son capital électoral ?

Le capital électoral qui constitue le fonds de marchandage politique de l’ancien maire de Parakou aux dires de Richard Boni Ouorou n’existe plus. « Il ne dispose plus de ce capital électoral parce que le président du parti ABT (Abdoulaye Bio Tchané) est un leader relatif dans sa zone, Charles Toko gratte désormais lui aussi une partie de cet électorat et Adambi qui ne l’a jamais aimé est aussi de la partie. Sans compter Yayi Boni et ses caciques qui demeurent en embuscade dans la zone » indique le politologue.

A croire Richard Boni Ouorou, Rachidi Gbadamassi ne disposant plus de son électorat comme capital politique, n’a plus de garantie. « Sa paix fébrile est désormais plus que menacée et il le sait« , prévient Richard Boni Ouorou. Pour lui, le buffle de Parakou est dans la décadence politique.

Le politologue est même convaincu que le coup de grâce sur la carrière politique de l’honorable Rachidi Gbadamassi, membre fondateur du parti Bloc Républicain, viendra de son leader charismatique d’aujourd’hui, le président Patrice Talon.  » C’est pourquoi, pour le fragiliser et finir par débarrasser sa personnalité de la république, il a d’abord émietté son électorat pour qu’au moment venu, personne ne s’en soucie« , analyse le politologue qui estime que sans électorat, l’ancien maire de Parakou n’a plus rien à proposer et son déclin politique est inévitable.

Pour rappel, dans un entretien accordé à un média en ligne, l’honorable Rachidi Gbadamassi a répondu à Richard Boni Ouorou qui a ridiculisé le bilan politique et économique du président Patrice Talon dans une publication.

En réplique à la publication de Richard Boni Ouorou, l’ancien maire de Parakou  n’est pas allé de main morte pour dire à la face du mopnde ce qu’il pense de son compatriote. « Richard Boni Ouorou n’est pas un politologue. Je doute même de sa thèse. Il est tout sauf politologue« , a martelé l’élu du parti Bloc Républicain.

Le parlementaire est allé loin en accusant le politologue d’usurpateur de titre Selon Rachidi Gbadamassi, Richard Boni Ouorou est un monsieur qui est habitué à l’usurpation de titre. Il aurait été même interpellé et emprisonné selon les propos du parlementaire pour avoir usurpé le titre d’avocat.

spot_img

A voir aussi

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

Samuel Eto’o : son fils, Etienne Eto’o Pineda, cambriolé en plein jour, à Yaoundé

Etienne Eto’o Pineda, le fils de l’actuel président de la Fédération...

Dubaï Porta Potty : Francis Mvemba fait une allusion dérangeante à Coco Emilia

Au cœur du scandale « Dubaï Porta Potty », Francis Mvemba a trouvé...

L’Arabie saoudite souhaite un accord Opep+ avec la Russie

L'Arabie saoudite espère pouvoir élaborer un accord Opep+ qui comprendra la...
P