Moov Africa Start up challenge

« Tout sera fini en une journée » si l’Ukraine se rend, Dmitri Peskov, porte-parole de Vladimir Poutine

MondeMonde – Sécurité"Tout sera fini en une journée" si l'Ukraine se rend, Dmitri Peskov, porte-parole de Vladimir Poutine

Moscou a jugé mardi que son offensive en Ukraine se terminerait quand les autorités et l’armée ukrainienne auraient capitulé. Sur le terrain, la guerre fait toujours rage dans le Donbass.

Au 124e jour de la guerre en Ukraine, un bombardement russe a fait au moins 18 morts dans un centre commercial en Ukraine. Moscou a jugé mardi que son offensive en Ukraine se terminerait quand les autorités et l’armée ukrainienne auraient capitulé.

« La partie ukrainienne peut mettre fin [au conflit] dans la journée. Il faut ordonner aux unités nationalistes de déposer les armes, il faut ordonner aux soldats ukrainiens de déposer les armes et il faut mettre en œuvre toutes les conditions fixées par la Russie. Alors tout sera fini en une journée », a déclaré à la presse Dmitri Peskov, le porte-parole de Vladimir Poutine.

Selon lui, aucun délai ni calendrier n’est fixé côté russe : « Nous nous orientons par rapport aux déclarations de notre président. » M. Peskov a une nouvelle fois assuré que « l’opération militaire spéciale se déroulait selon les plans », utilisant l’euphémisme de rigueur en Russie pour parler de l’assaut sur l’Ukraine. Il réagissait aux propos prêtés au président ukrainien, Volodymyr Zelensky, devant les chefs d’Etat et de gouvernement du G7 les appelant « à faire le maximum » pour mettre un terme au conflit qui ravage son pays avant la fin de l’année.

L’Ukraine « s’assoit » à la table du G7

Volodymyr Zelensky a pris la parole la parole par visioconférence peu après 10 heures (heure de Paris), devant les dirigeants réunis au château d’Elmau (Allemagne), au pied des Alpes bavaroises. Le président ukrainien en a profité pour réclamer davantage d’armes pour son pays et un nouveau renforcement des sanctions occidentales contre Moscou.

Sur le terrain, la guerre fait toujours rage dans le Donbass. Les forces de Moscou, qui se sont emparées de Severodonetsk au cours du week-end, à la suite du retrait des troupes ukrainiennes, concentrent désormais leurs offensives sur la ville voisine de Lyssytchansk.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P