Moov Africa Start up challenge

Nigéria: les suspects du meurtre d’Hanifa, condamnés à mort par pendaison

AfriqueAfrique – SociétéNigéria: les suspects du meurtre d'Hanifa, condamnés à mort par pendaison

La Haute Cour de l’État de Kano, présidée par le juge Usman Naabba, a condamné jeudi le propriétaire du Noble Kids College, Abdulmalik Muhammmad Tanko, 38 ans, ainsi que deux autres, Hashimu Isyaku, 38 ans à mort par pendaison, pour enlèvement et meurtre de la petite écolière Hanifa Abubakar.

Les suspects du meurtre de l’écolière de 5 ans sont désormais fixés sur leur sort. Présentés ce jeudi, trois personnes ont été condamnées à mort tandis que deux autres ont écopé de cinq ans d’emprisonnement pour quatre chefs d’accusation.

Dans sa décision, le juge a conclu que les suspects avaient conspiré et enlevé la petite de la fondation islamique Sheik Dahiru Bauchi, l’avaient tuée et enterrée dans une tombe peu profonde de l’école préparatoire du nord-ouest, située à Kwanar Yan Ghana, à Nassarawa LGA, Kano.

Comme preuve, l’équipe en charge de l’enquête dirigée par le procureur général de l’État de Kano, Musa Abdullahi Lawan, a appelé 8 témoins et présenté 14 pièces à conviction. Les témoins sont entre autres la mère de la défunte écolière, Murja Suleiman Zubair, des agents du DSS qui ont arrêté Abdulmalik et des policiers qui ont enquêté sur l’affaire.

Pour rappel, la petite Hanifa a été kidnappée le 4 décembre 2021, alors qu’elle revenait d’Islamiyya et tuée par Tanko qui avait initialement demandé une rançon de 6 millions de nairas à ses parents. Tanko avait avoué avoir utilisé du produit destinés aux rats (N100) pour tuer Hanifa. 

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P