Mali: après avoir menacé de retirer ses forces du pays, l’Estonie décide de rester

AfriqueAfrique – SécuritéMali: après avoir menacé de retirer ses forces du pays, l’Estonie décide de rester

Après avoir précédemment décidé de retirer ses troupes du Mali à la suite du déploiement des instructeurs russes dans le pays, l’Estonie a décidé de maintenir ses troupes surplace compte tenu de la situation sécuritaire actuelle plus large.

Les forces de défense estoniennes (EDF) se sont déployées au Mali dans le cadre des efforts de lutte contre le terrorisme dirigés par la France. Les militaires estoniens font partie de la force Takouba créée par Paris pour progressivement remplacer les forces françaises de l’opération Barkhane qui sont dans le pays depuis environ huit ans.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

Le pays a menacé de rappeler ses éléments après que le Mali a signé un accord avec la Russie qui a déployé des instructeurs militaires dans le pays sahélien pour aider à la formation et à la lutte antiterroriste dans le pays. En effet, les alliés de la France estiment que les russes sont des mercenaires du groupe paramilitaire Wagner et que leur présence déstabiliserait plus le pays.

Cependant, on pense maintenant que le retrait remettrait le Mali dans la sphère d’influence russe, une évolution qui serait inacceptable tant pour l’Estonie que pour ses alliés européens et américains. C’est probablement dans cette perspective que les autorités estoniennes ont fait un rétropédalage en décidant de maintenir leurs forces au Mali.

« L’ensemble du tableau de la sécurité, non seulement en Afrique, y compris au Mali, mais aussi dans notre propre région et dans nos régions voisines, s’est complètement transformé. Et comme nous pouvons le voir, l’agression russe a augmenté. En conséquence, nous avons convenu aujourd’hui avec nos partenaires et alliés, avec qui nous sommes au Mali et dans [l’opération] Takuba, que nous prendrons ces décisions conjointement », a indiqué Kalle Laanet, ministre estonien de la défense.

L’EDF fournit un peloton d’infanterie par rotation au Mali depuis plusieurs années. Le peloton est basé dans la ville occidentale de Gao et effectue des patrouilles et des activités connexes. En outre, du personnel des forces spéciales de l’EFF (ESTSOF) serait déployé dans le nord du pays, dans le cadre de l’opération Takuba.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P