Les femmes manifestent en Afghanistan pour réclamer le droit de travailler, les talibans laissent faire

AfriqueAfrique – SociétéLes femmes manifestent en Afghanistan pour réclamer le droit de travailler, les talibans laissent faire

Alors que l’on craint pour les droits des femmes après la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan, les femmes ont organisé une manifestation près du palais présidentiel pour exiger un rôle dans le nouveau gouvernement.

Des centaines de femmes sont sortis dans les rues de Kaboul en Afghanistan pour exiger de prendre part à l’organe décisionnel du pays. Elles exigent également au cours de leur marche, le droit d’avoir accès à l’éducation. Les Talibans entendent mettre en place un gouvernement dit inclusif pour diriger le pays après leur prise de contrôle par les armes il y a quelques jours. Ils ont indiqué qu’il n’y aurait pas de femmes dans le conseil de direction.

Il y a eu une manifestation distincte pour les droits des femmes pour l’égalité des droits tenue à Herat. A Kaboul, une vingtaine de femmes se sont réunies avec des micros, exigeant également qu’elles puissent travailler. « La liberté est notre devise. Elle nous rend fiers », disait une pancarte d’une femme afghane manifestant là-bas.

Les talibans ont auparavant dirigé l’Afghanistan de 1996 à 2001 sous un régime sévère et les femmes n’étaient pas autorisées à sortir en public. Ces différentes manifestations ont eu lieu sous la surveillance des talibans, a rapporté l’Associated Press. Le groupe a laissé la manifestation se dérouler sans interruption sous la surveillance d’hommes armés.

Les talibans ont déclaré que les femmes pourront poursuivre leurs études et travailler à l’extérieur de la maison, droits refusés aux femmes lorsque les militants étaient au pouvoir pour la dernière fois. Mais les talibans ont également juré d’imposer la charia, ou loi islamique, sans fournir de détails.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P