Les États-Unis projettent de construire une base militaro-industrielle au Maroc

News - InfosSécuritéLes États-Unis projettent de construire une base militaro-industrielle au Maroc

Washington cherche à contrer l’influence russe en Afrique en renforçant ses liens militaires avec Rabat. Comme le rapporte le New York Daily News, Joe Biden a chargé le secrétaire à la Défense Lloyd Austin de préparer un plan d’urgence pour établir une base industrielle militaire américaine au Maroc.

L’information est relayée par Middle East Monitor ce mardi 17 janvier 2023, citant le New York Daily News. Le président américain Joe Biden a chargé le secrétaire à la Défense, Lloyd Austin, de préparer un plan d’urgence pour établir une base militaro-industrielle américaine au Maroc. Selon ces médias, le plan a été proposé lors d’une réunion de haut niveau, fin décembre, lorsque Biden et Austin ont discuté de la nouvelle stratégie militaire mondiale des États-Unis. «Biden a demandé à Austin d’inciter le Pentagone à faciliter les aspects logistiques et juridiques des investissements de l’industrie de défense américaine au Maroc», lit-on.

Le renforcement du rôle moteur de Rabat dans la lutte contre le terrorisme, ainsi que son intégration dans l’équation militaire internationale, passeront par le développement de ses capacités techniques militaires. Avant sa rencontre avec Austin, «Biden a reçu un rapport détaillé du directeur de la CIA, William Burns, sur l’expansion de l’influence de la Russie en Afrique, notamment au Zimbabwe, au Soudan, en République centrafricaine, en Algérie et dans les pays du Sahel et du Sahara», précise le Middle East Monitor, une organisation de surveillance de la presse et un groupe de pression qui se concentre principalement sur les questions liées au Moyen-Orient, notamment le conflit israélo-palestinien.

Le rapport de la CIA souligne que la Russie «non seulement soutient fermement le régime algérien militairement et politiquement, mais discute également de la mise en place d’une grande base logistique qui lui donnerait un débouché important vers les pays situés au sud du désert du Sahara». Selon la CIA, une telle situation «menacerait les intérêts de Washington et de ses alliés» dans la région.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P