Législatives 2023 au Bénin: des anciens soutiens de joël Aïvo rejoignent la FCBE

BeninBénin – PolitiqueLégislatives 2023 au Bénin: des anciens soutiens de joël Aïvo rejoignent la FCBE

A quelques mois des élections législatives du 08 Janvier 2022, le parti force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) reçoit de nouvelles adhésions. Il s’agit des anciens soutiens du professeur Joël Aïvo, membres de la Coalition des Démocrates engagés pour la justice sociale.

La déclaration officielle d’adhésion de cette coalition au parti FCBE a eu lieu le mardi 17 Mai 2022 à Porto Novo. C’est la première personnalité du parti force cauris pour un Bénin émergent (FCBE), l’ancien ministre Paul Hounkpè qui a reçu en personne la déclaration d’adhésion.

Le chef de file de l’opposition, le secrétaire exécutif national du parti force cauris pour un Bénin émergent n’a pas caché sa joie de recevoir ce groupe de militants déterminés qui avait soutenu la candidature de Joël Aïvo en 2021. Selon lui, la cérémonie d’adhésion de ce mardi est un processus entamé en 2021 et qui vient d’aboutir par la présente cérémonie d’adhésion.

Le secrétaire exécutif national du parti force cauris pour un Bénin émergent et chef de file de l’opposition a rassuré les membres de la Coalition des Démocrates engagés pour la justice sociale que la FCBE est désormais leur parti et ils y seront accueillis les bras ouverts.

Pour sa part, Monsieur Hounkon Fidèle, Coordonnateur de la Coalition des Démocrates engagés pour la justice sociale a indiqué au nom de ses membres qu’ils sont venus à la FCBE non pour faire de la figuration mais pour poursuivre convenablement le combat qu’ils avaient engagé aux côtés du professeur Joël Aïvo.

La Coalition des Démocrates engagés pour la justice sociale est constituée de 21 associations et mouvements ayant soutenu la candidature du professeur Joël Aïvo.

La FCBE déterminée à se faire représenter au parlement en 2023

Le parti Force Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) de l’ancien ministre Paul Hounkpè n’entend pas rater le rendez-vous électoral du 08 janvier 2023. Le parti s’active pour prendre part à cette compétition électorale. Le recrutement de nouvelles forces politiques en leur sein entre en droite ligne de la stratégie déployée par cette formation politique pour augmenter sa chance d’avoir beaucoup de députés en 2023.

« Le parti devra se battre pour engranger un nombre impressionnant de députés afin de gommer de la mémoire de nos concitoyens cette image de parlement monocolore qui colle à la peau de notre cher pays « , avait souligné Paul Hounkpè à l’occasion de la réunion du Bureau Exécutif National, tenue le samedi 22 janvier 2022.

Confiant à l’encrage politique de sa formation politique, la formation politique du chef de file de l’opposition veut compter sur une compétition ouverte en 2023. Il invite donc le chef de l’Etat à user de son pouvoir pour que les législatives de 2023 soient une fête, c’est-à-dire une élection libre, transparente et apaisée.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P