« Le mariage devrait être un contrat renouvelable après 5 ans », un prophète ghanéen

AfriqueAfrique – Société"Le mariage devrait être un contrat renouvelable après 5 ans", un prophète ghanéen

Le controversé prédicateur ghanéen, Nicholas Osei, connu populairement sous le pseudonyme de Prophet Kumchacha vient encore de faire parler de lui. Dans une récente sortie médiatique, l’homme de Dieu a révélé que pour le bien-être des couples, le mariage devrait être un acte contractuel renouvelable ou non après 5 ans.

Invité récemment sur le média ghanéen Onua TV pour discuter des nombreux problèmes conjugaux qui conduisent parfois à la mort dans un couple, le prophète Kumchahca n’a pas fait dans la dentelle. Le présumé homme de Dieu a laissé entendre que si les mariages étaient contractuels et renouvelables tous les 5 ans, les intérêts des deux parties seraient protégés et on pourrait éviter beaucoup de dégâts.

Selon lui, le mariage devrait être renouvelé ou non tous les cinq ans selon que les couples sont heureux de continuer ou non. Mieux, Il a fait savoir que s’il avait le pouvoir, il proposera des lois qui ne protègent pas seulement les femmes mais celles qui garantissent également une rupture à chaque fois que le besoin se fait sentir. « Si j’en avais l’occasion, je prierais Dieu de faire du mariage un contrat légal. Il devrait être limité à une durée de cinq ans avec possibilité de prolongation, a-t-il indiqué.

Interrogé ensuite sur ce qu’il pense de l’inceste, Kumchacha n’a pas fait économie de vérité. « C’est une erreur de participer à l’inceste. Avoir des relations sexuelles avec votre propre enfant est l’une des raisons les plus convaincantes de s’engager dans l’inceste. Nous avons besoin d’une loi qui stipule que les hommes qui couchent avec leurs propres enfants soient castrés« , a-t-il déclaré.

Pour illustrer son exemple, le prédicateur a fait savoir que la chanteuse nigériane Osinachi ne serait peut-être pas décédée si on lui donnait la possibilité de décider de la continuité de son mariage ou non chaque 5 ans.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P