La Russie et la Corée du Nord vont renforcer leurs relations bilatérales, dit Poutine à Kim

MondeMonde – PolitiqueLa Russie et la Corée du Nord vont renforcer leurs relations bilatérales, dit Poutine à Kim

Dans une lettre adressée à Kim Jong-Un, Vladimir Poutine estime qu’une coopération renforcée entre Moscou et Pyongyang serait dans l’intérêt des deux pays, indique l’agence de presse Reuters.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré au numéro un nord-coréen Kim Jong-Un, que la Russie et la Corée du Nord allaient « élargir leurs relations bilatérales complètes et constructives avec des efforts conjoints », a rapporté dimanche, la presse officielle nord-coréenne.

Dans une lettre transmise à Kim Jong-Un pour marquer l’anniversaire de l’indépendance de la Corée du Nord, Vladimir Poutine a déclaré que des liens plus étroits étaient dans l’intérêt à la fois de Moscou et de Pyongyang, avec pour effets de contribuer à renforcer la sécurité et la stabilité dans la péninsule coréenne, a indiqué l’agence de presse KCNA.

A lire aussi : La Corée du Nord offre 100.000 soldats à la Russie pour l’aider en Ukraine

Kim a également envoyé une lettre à Poutine dans laquelle, il a rappelé que l’amitié entre la Russie et la Corée du Nord a été forgée lors de la Seconde Guerre mondiale avec la victoire sur le Japon, qui avait occupé la péninsule coréenne.

La « coopération stratégique et tactique, le soutien et la solidarité » entre les deux pays ont depuis atteint un nouveau niveau grâce à leurs efforts communs pour contrecarrer les menaces et les provocations des forces militaires hostiles, a déclaré Kim dans sa lettre. KCNA n’a pas identifié les forces hostiles, bien qu’elle utilise généralement ce terme pour désigner les États-Unis et leurs alliés.

Kim a prédit que la coopération entre la Russie et la Corée du Nord se développerait sur la base d’un accord signé en 2019 lors de sa rencontre avec Poutine. Au début de l’invasion de l’Ukraine, Kim Jong-Un a pleinement soutenu Moscou, et a accusé Washington d’être « à la racine » de la crise. La Corée du Nord a par ailleurs reconnu deux « Républiques populaires » séparatistes soutenues par la Russie dans l’est de l’Ukraine comme des États indépendants.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P