AccueilNon classé« J'ai rêvé qu’elle conspire contre moi », un étudiant se justifie après avoir tabassé son professeur

« J’ai rêvé qu’elle conspire contre moi », un étudiant se justifie après avoir tabassé son professeur

Salaudeen Waliu, étudiant en dernière année de microbiologie à l’Université d’Ilorin au Nigéria, a copieusement tabassé une enseignante d’université. Il affirme avoir fait un rêve dans lequel il l’a vu en train de comploter avec d’autre collègues contre sa personne.

Salaudeen, connu populairement sous le nom de capitaine Walz, a été arrêté après avoir battu une professeure jusqu’au coma le jeudi 11 novembre dernier.  S’adressant à une équipe de journalistes du campus universitaire, l’étudiant a déclaré qu’il avait agressé l’enseignante parce qu’elle a refusé de l’aider à agiter son programme obligatoire SIWES.

Aussi,  l’étudiant a affirmé qu’il avait fait un rêve dans lequel il avait vu la conférencière de niveau comploter contre lui avec Mme Zakariyau et d’autres personnes. 

Avant cela, il a affirmé l’avoir rencontrée à plusieurs reprises sur le même problème, mais elle n’a jamais voulu l’aider sous prétexte qu’elle n’a pas le temps.  Mais la goutte d’eau qui a finalement fait déborder le vase est la rencontre du jeudi. En effet, le jeune homme a ajouté qu’il lui a rendu visite dans son bureau pour prendre son avis sur un sujet urgent.

« Lorsque je suis allé la voir, Elle ne m’a pas donné une  réponse satisfaisante et m’a demandé de quitter son bureau. Je me suis mis en colère, je ne sais pas ce qui m’a pris, j’ai commencé à me disputer et elle m’a dit de quitter son bureau, sinon, elle se mettra en colère. Je lui ai dit que si je ne quittais pas le bureau, qu’est-ce qu’elle allait faire ? Puis elle m’a jeté une tasse qui m’a blessé et j’ai commencé à la battre », a raconté le jeune homme.

 Waliu a fait savoir que Mme Zakariyau n’avait pas riposté. Il l’a donc battue et l’a ensuite traînée hors de son bureau pour continuer à la battre. « Je l’ai traînée dehors et elle s’est enfuie. Je l’ai poursuivie et j’ai continué à la battre avant que les gens n’arrivent », a-t-il avoué.

Adeleye Isaac, secrétaire générale de l’Union des étudiants, a déclaré que l’Union était au courant de l’horrible incident, mais qu’elle n’a pas eu l’occasion de rencontrer l’étudiant en raison de son transfert à l’unité de police de la division F. « Le gars doit avoir agi sous l’emprise de la drogue, ce que leur administration condamne totalement », a-t-il indiqué.

spot_img

A voir aussi

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

P