Gestion du « ProSeR »: recrutement en vue pour le compte du Ministère de l’Agriculture

News - InfosSociétéGestion du "ProSeR": recrutement en vue pour le compte du Ministère de l'Agriculture

Le Bénin, à l’instar des autres pays de la sous-région ouest-africaine, est confronté à la problématique de la dégradation de ses ressources pastorales. La conséquence immédiate de cette situation impacte négativement la productivité du bétail.

Ainsi, malgré les efforts du gouvernement pour parvenir à une mobilité apaisée des troupeaux, les difficultés persistent.

Qatar 2022
Match à venir
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 16h00
Tunisie
- -
France
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 16h00
Australie
- -
Danemark
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 20h00
Pologne
- -
Argentine
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 20h00
Arabie Saoudite
- -
Mexique
Derniers Résultats
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 20h00
Iran
0 1
USA
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 20h00
Pays de Galles
0 3
Angleterre
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 16h00
Equateur
1 2
Senegal
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 16h00
Pays-Bas
2 0
Qatar

A Lire aussi: Bénin; Extension d’électricité aux PME: le gouvernement tend la main à la BM

Face à cette situation récurrente, la conduite des animaux sur des pâturages dénudés, en saison sèche, devrait être délaissée au profit de la stabulation des animaux en production.

Cette stabulation est d’autant plus importante qu’elle permettra à l’agro-éleveur, non seulement de disposer du fumier pour la fertilisation de son champ, mais aussi de mieux jouir du produit de son élevage, d’où le Projet de sédentarisation des troupeaux de Ruminants au Bénin (ProSeR).

Dans le cadre de la mise œuvre de ce projet, le gouvernement a lancé un avis d’appel à candidature. Un recrutement de plus de 20 personnes a été lancé pour le compte du ministère de l’Agriculture.

Quid du PRoSeR ?

Le PRoSeR, entendez Projet de sédentarisation des troupeaux de ruminants au Bénin, est structuré autour de trois (03) composantes opérationnelles, notamment: (A) Facilitation de l’accès au foncier, (B) Amélioration de la productivité et de la production des ruminants; et (C) Viabilisation des campements pastoraux.

Il vise à accroître la productivité du bétail et réduire les conflits liés à la transhumance, le projet accordera une attention particulière à l’amélioration des pratiques actuelles de conduite de l’élevage de bovins à travers la réduction du rayon de mobilité (appui au système d’élevage semi-intensif de bovins) et l’appui au développement des systèmes intensifs, notamment sur les fermes d’application et dans les exploitations privées.

De par son étendue, le projet présente des enjeux socio-économiques et écologiques qu’il importe de maîtriser pour l’optimisation des avantages et une réduction, une compensation voire une élimination des externalités négatives afférentes à sa réalisation.

Les conditions de participation au recrutement

Les conditions de participation à l’avis d’appel à candidature sont contenues dans le document ci-après:

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P