États-Unis: pour une fausse menace, un garçon de 10 ans traité comme un criminel adulte (Vidéo)

MondeMonde – SociétéÉtats-Unis: pour une fausse menace, un garçon de 10 ans traité comme un criminel adulte (Vidéo)

Pour un message évoquant une fusillade, un enfant de 10 ans a été interpellé, menotté et présenté comme un criminel adulte. « Cet enfant a proféré une fausse menace, et maintenant il subit de vraies conséquences », a déclaré le shérif du comté de Lee.

A Cape Coral, une ville américaine du comté de Lee, dans l’Etat de Floride au sud-est des États-Unis, un garçon de 10 ans, élève de l’école élémentaire ( l’équivalent du CM1 du cours primaire) a été menotté et conduit dans une voiture de police samedi soir pour avoir menacé par écrit de mener une fusillade de masse. « Le comportement de cet élève est révoltant, surtout après la récente tragédie d’Uvalde, au Texas », a déclaré le shérif du comté de Lee, Carmine Marceno, dans un communiqué.

La police l’a presque traité comme un criminel adulte et a diffusé lundi sa photo tout comme une vidéo de son arrestation, les mains menottées dans le dos. Et même si le message n’était peut-être qu’une mauvaise blague, les forces de l’ordre assument parfaitement leur fermeté.

«Il en subit les conséquences»

«Assurer la sécurité de nos enfants est primordial. La loi et l’ordre régneront dans nos écoles! Mon équipe n’a pas hésité une seconde… PAS UNE SECONDE, à enquêter sur cette menace.» a déclaré le shérif. Et de conclure: «Ce n’est pas drôle. Ce gamin est l’auteur d’une fausse menace et maintenant il en subit les vraies conséquences.»

«Bien que je comprenne que le garçon a 10 ans et que son cerveau n’est pas complètement développé, je dois cependant dire que quand un enfant de 10 ans appuie sur une gâchette, les conséquences sont les mêmes quel que soit son âge», a encore déclaré le shérif, relate le «New York Post». Le petit Daniel Isaac Marquez, est donc accusé, en tant que mineur, d’avoir menacé par écrit de mener une fusillade de masse.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P