AccueilA la UneBon à savoir : pour être bénéfique, un câlin doit durer au moins 5 secondes (Etudes)

Bon à savoir : pour être bénéfique, un câlin doit durer au moins 5 secondes (Etudes)

Prendre quelqu’un dans ses bras, pour le réconforter ou lui souhaiter la bienvenue, procure du plaisir. Il a même été prouvé scientifiquement que les embrassades répétées diminuent le stress, parvenant, notamment à faire baisser la tension artérielle. Deux études britanniques se sont penchées sur la question et ont apporté des réponses à la question de savoir quel est le bon câlin.

La première s’est intéressée à la durée des câlins. Les scientifiques de l’Université de Londres ont demandé à 48 volontaires de faire des câlins de trois durées différentes (1, 5 et 10 secondes), avec, à chaque fois, deux positions de bras distinctes.

Les deux types de câlins.
Les deux types de câlins.
Université de Londres

Résultat : les câlins, ne durant qu’une seconde, ont été jugés bien moins agréables que ceux de 5 et 10 secondes. Mais aucune différence notable n’a été enregistrée entre les câlins de 5 et 10 secondes. Conclusion : pour un câlin réussi, il faut tenir la personne dans ses bras, au moins 5 secondes. Les participants ont également signalé ressentir un réconfort plus fort, immédiatement après le câlin, plutôt que 3 et 6 minutes après.

En revanche, la position des bras n’a pas eu d’effet sur la qualité des câlins. Ils supposent que cela pourrait être propre à cette expérience menée en laboratoire, qui avait deux limites : les volontaires câlinaient une inconnue et tous les participants étaient des femmes.

Du coup, une deuxième expérience a été menée pour savoir quel type de posture était privilégié par les personnes, se faisant des câlins.

200 personnes ont été recrutées sur le campus de l’université et il leur a été demandé de faire un câlin à une de leur connaissance, faisant partie des participants. Sur les 100 embrassades observées, 66 avaient été faites avec les bras des participants, qui se croisaient, et 34, en enlaçant l’autre autour du cou.

En conclusion de leurs études, publiées dans «Science Direct», les chercheurs encouragent les futures recherches sur les câlins à privilégier ceux durant 5 secondes pour leurs observations.

spot_img

A voir aussi

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

Mercato: le Béninois David Kiki débarque en Roumanie

Libre depuis son départ d'Arda Kardzhali en Bulgarie en fin juin...

Mercato PSG: Neymar en route vers la Juventus?

Clairement poussé vers la sortie cet été, Neymar cherche déjà un...

« Je me sens très bien avec KS Bloom »: Indira dit enfin toute la vérité

Au centre d'une grosse polémique de relation amoureuse avec le rappeur...
P