Bénin – Rencontre Talon-Yayi: Moïse Kérékou relève des points positifs

BeninBénin – PolitiqueBénin - Rencontre Talon-Yayi: Moïse Kérékou relève des points positifs

L’ancien président Thomas Boni Yayi et son ex ami Patrice Talon se sont rencontrés dans la matinée de ce mercredi 22 Septembre 2021 au palais de la République. Tout en saluant l’humilité des deux hommes, l’ancien ambassadeur Moïse Kérékou relève quelques points positifs de cet événement politique.

La rencontre entre l’actuel locataire de la Marina, le président Patrice Talon et son prédécesseur, l’ancien directeur de la BOAD, Dr Thomas Boni Yayi continue de nourrir les commentaires dans l’opinion.

A lire aussi: Bénin: le pass-sanitaire, visa d’accès aux activités de la Haac

Dans un post sur sa Page Facebook, le colistier du candidat recallé du front pour la restauration de la démocratie (FRD), Moïse Kérékou félicite les deux protagonistes de la crise politique dans le pays et les salue pour leur humilité respective.

Cette rencontre, selon l’ancien ambassadeur, est une occasion de paix offerte enfin au Béninois qui l’attendaient vivement. Appréciant la forme de cette rencontre, le fils de l’ancien président Matthieu Kérékou regrette un peu l’absence de solennité.

« Le Président Yayi Boni n’a pas été reçu et raccompagné par le Président Talon en personne sur le perron du Palais de la Marina, comme il sied à ce genre d’évènement. Qu’il nous souvienne que le Président Kérékou a reçu son successeur et prédécesseur le Président Soglo en 98 avec tous les honneurs dus à son rang et le Président Yayi Boni l’a fait de même avec ses prédécesseurs« , a déploré Moïse Kérékou.

Des points positifs tout de même…

Le candidat au poste de vice-président à la dernière élection présidentielle ne s’est pas arrêté sur les détails liés à la forme. Il a relevé certains points positifs qui donne tout son intérêt à cette rencontre attendue par les béninois.

Il a d’abord apprécié le format tête à tête donné à cette rencontre entre les deux hommes d’Etat. « En effet, trop d’oreilles auraient pu retenir la langue des deux leaders. Il faut donc espérer qu’ils se soient tout dits et compris au terme de ces échanges qui ont quand même duré près d’une heure d’horloge« , relève Moïse Kérékou.

L’autre point positif retenu par l’ancien ambassadeur est la profondeur des échanges. Selon lui, c’est d’ailleurs le point le plus positif de cette rencontre entre Patrice Talon et Boni Yayi.

Il note notamment que les deux hommes d’Etat ont abordé tous les points de divergence. « A mon avis, c’est un bon départ qui va contribuer au dégel de la crise qui n’a que trop duré. Et il ne fait l’ombre d’un doute, au regard de l’ambiance et de la courtoisie qui ont prévalu dans la salle d’audience, qu’on puisse espérer dans les prochains jours une sortie rapide de crise, pour le bonheur de tous les béninois », fait-il savoir.

Pour finir, il émet le souhait de voir le chef de l’Etat assez réactif sur les 8 points soulignés par l’ancien président Boni Yayi pour une sortie de crise.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P