AccueilUncategorizedBénin: les questions suscitées par la démission de Djogbénou au sein du MPL
Moov Africa Start up challenge

Bénin: les questions suscitées par la démission de Djogbénou au sein du MPL

La démission ce mardi 12 Juillet 2022 de Me Joseph Djogbénou de la présidence de la cour constitutionnelle continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Le président du mouvement populaire de libération(MPL), Expérience Tébé, trouve dans cette démission une manœuvre politique et se pose mille et une questions.

Questionné sur la démission du président de la cour constitutionnelle, Expérience Tébé, président du mouvement populaire de libération estime que cette démission suscite plusieurs interrogations. L’acteur politique de l’opposition se demande s’il n’y a pas anguille sous roche dans cette démission subite du président Joseph Djogbénou.

« C’est la première fois dans notre pays depuis que nous avons défini le cadre légal constitutionnel, qu’un président de cette institution démissionne; le branle bas et la forte communication autour de cette démission nous amène à nous demander si le pouvoir ne prépare pas psychologiquement le peuple, ne cherche pas à nous préparer à avaler une autre couleuvre dans le genre des Législatives controversées et exclusives de 2019 ?« , s’est demandé l’opposant au régime de la rupture.

Visiblement, Expérience Tébé ne perçoit pas encore le jeu politique qui se cache derrière cette démission. Ce qui est visible selon lui, c’est que le démissionnaire est désormais ancien président de la Cour constitutionnelle, militant et membre actif d’un parti politique qui soutient les actions du gouvernement et a des rapports personnels avec le chef de l’Etat.

Mais ce qui n’est pas pour le moment connu, c’est ce qui justifie cette démission. « Nous nous demandons si ce n’est pas une stratégie politique pour permettre aux blocs du chef de l’Etat de continuer à contrôler l’Assemblée nationale en nous endormant… » se demande l’opposant à Patrice Talon.

Pour le président du MPL, pour quoi c’est à quelques mois des législatives prochaines que le président de la cour constitutionnelle décide de démissionner. « Pourquoi maintenant ? Pourquoi ce n’est qu’à moins de six mois des Législatives que cette décision intervient comme pour nous dire que l’institution qui gère le contentieux de ce type d’élections ne sera plus sous la conduite de celui par qui le malheur de l’opposition est arrivé en 2019 avec le fameux certificat de conformité. Et pour la sensibilité des législatives prochaines vu que le peuple a décidé de se faire réellement représenté au palais des gouverneurs? »; s’est-il demandé.

N’ayant pas de réponse à ses questionnements, le numéro 1 du MPL affirme que l’opposition observe et marquera le pouvoir de très près dans ses stratégies qui cette fois ne feront pas comme en 2019 et en 2020, l’effet surprise sur elle. Expérience Tébé invite enfin l’opposition à faire bloc et à harmoniser ses stratégies pour empêcher cette énième manœuvre de la rupture.

spot_img

A voir aussi

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

Manchester United: le message d’Erik ten Hag sur l’avenir de Cristiano Ronaldo

En conférence de presse d'avant match ce vendredi, l'entraîneur de Manchester...

Diarrhée : 03 aliments pour soulager ce mal chez les personnes adultes

La diarrhée peut être la conséquence d’une intoxication alimentaire, d’une gastro-entérite...
P