Bénin: Guy Mitokpè accuse Joseph Djogbénou de trahison

BeninBénin – SociétéBénin: Guy Mitokpè accuse Joseph Djogbénou de trahison

L’émission « Carte sur table » de la radio privée Océan FM, a reçu ce dimanche l’ancien député Guy Mitokpe. L’actualité concernant la désignation de Joseph Djogbénou à la tête de l’Union Progressiste n’a pas échappé à l’analyse de l’ancien collaborateur de Candide Azannaï.

Selon Guy Mitokpè, la désignation de Joseph Djogbénou au poste de président de l’Union Progressiste (UP) est un coup de force. Sans ambages, il a tiré à boulets rouges sur l’un des cerveaux du mouvement « Mercredi rouge », qu’il accuse de trahison.

Pour prendre la tête de l’UP, Joseph Djogbénou a d’abord démissionné de son poste de président de la Cour constitutionnelle. La raison évoquée pour justifier cette démission est incompréhensible selon Guy Mitokpè. En effet, Joseph Djogbénou dit avoir quitté la Cour, parce-qu’il avait atteint les objectifs poursuivis au sein de cette juridiction.

En analysant le bilan de l’ancien président de la Cour, Guy Mitokpè se pose des questions. « Quelle était sa mission ? Sa mission, c’était quoi ? C’était d’écarter l’opposition ? Sa mission, c’était de fabriquer le certificat de conformité ? », s’est-il demandé.

« C’est une trahison »

Pour Guy Mitokpè, le départ de Djogbénou de la Cour à l’UP est un « coup de force ». « C’est une trahison, parce la mission de la Cour constitutionnelle est une mission sacrée. C’est pour pour cela qu’on les appelle des sages », a-t-il expliqué.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P