Bénin: 8 cabinets de soin illégaux fermés dans les départements du Borgou et de l’Alibori

BeninBénin – SociétéBénin: 8 cabinets de soin illégaux fermés dans les départements du Borgou et de l'Alibori

La commission chargée du contrôle des structures de prestations de soins médicaux et la cellule départementale du Borgou et de l’Alibori ont procédé à la fermeture de plusieurs cabinets illégaux de soin dans les deux départements.

L’information est partagée le 3 Décembre dernier lors d’une conférence de presse animée par la commission chargée du contrôle des structures de prestations de soins médicaux. Sur 20 cabinets de soins visités par les deux structures, seulement deux cabinets sont en règle vis à vis des textes, a indiqué les conférenciers qui ont précisé qu’ils ont eu à fermer huit (08) cabinets sur les 18 illégaux parce que les promoteurs de 10 cabinets de soin se sont empressés eux-mêmes de fermer leur cabinet.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

A lire aussi: Bénin ; Dossier Joël Aïvo: à peine ouvert, le procès déjà suspendu à la CRIET

Selon Blaise Ayivi, coordonnateur de la commission chargée du contrôle des structures de prestations de soins médicaux, le cas le plus frappant sur le terrain, est celui du cabinet de soin « Lakaza » ouvert par un vétérinaire à Parakou.

Selon le conférencier, ce vétérinaire en plus d’avoir ouvert un cabinet de soin, se livre encore au Traffic de faux médicaments et à l’escroquerie des patients. Ainsi, le flacon de sérum glucose de 500 Ml vendu entre 600 et 700 francs sur le marché est vendu dans son cabinet à 6800 francs cfa, selon les conférenciers.

Pour décourager l’ouverture des cabinets de soin ouverts en dehors des règles en vigueur, les deux structures promettent une veille encore plus accrue pour traquer tous ceux qui se donnent à l’exercice illégal de la profession d’infirmier.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P