Algérie: au moins 38 morts dans des feux de forêts

AfriqueAfrique – SociétéAlgérie: au moins 38 morts dans des feux de forêts

Au moins 38 personnes ont péri et plusieurs dizaines ont été blessées dans des feux de forêt qui ont touché 14 départements du nord de l’Algérie, a annoncé mercredi soir le ministre algérien de l’Intérieur, Kamel Beldjoud.

Depuis le début du mois d’août, l’Algérie est en proie à de violents incendies qui touchent le nord du pays. À l’heure actuelle, 14 départements sont touchés, pour un bilan chiffré d’au moins 38 morts et plusieurs dizaines de blessés.

Le bilan des incendies s’est alourdi avec 30 morts dans la zone de El Tarf, dans l’extrême est, près de la frontière avec la Tunisie, 5 à Souk Ahras, deux femmes à Sétif (est) et une personne à Guelma, toujours dans l’est, selon la protection civile, les journalistes locaux et la télévision Ennahar. De nombreuses personnes ont été victimes de sévères brûlures et souffrent de difficultés respiratoires à cause de la fumée. Aucun chiffre plus précis n’a pu être établi pour les blessés.

350 familles ont abandonné leurs maisons

La protection civile a été contrainte de fermer plusieurs routes en raison des incendies. «Trente-neuf incendies dans 14 wilayas (préfectures) sont en cours», détaille-t-elle en précisant que la wilaya d’El Tarf, située à la frontière tunisienne, concentre le plus grand nombre d’incendies avec 16 feux encore non maîtrisés. 

Sur les réseaux sociaux, des images impressionanntes montent un brasier incontrôlable en raison des forts vents qui touchent la région. Selon plusieurs médias locaux, 350 familles ont dû abandonner leurs maisons. Des hélicoptères bombardiers d’eau ont fait des passages dans trois préfectures pour tenter d’endiguer ces violents incendies.

Selon un décompte officiel, 106 incendies se sont déclenchés depuis le début du mois d’août en Algérie. 800 hectares de forêt et 1.800 hectares de taillis ont été réduits en cendres. «Certains de ces incendies sont provoqués», a affirmé le ministre Kamel Beldjoud.

L’Algérie se remet à peine de son dévastateur été 2021. En effet, 90 personnes avaient perdu la vie dans des feux de forêt dans le nord du pays, où 100.000 hectares de taillis avaient été ravagés par les flammes.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P