Vladimir Poutine: la campagne militaire en Ukraine suit une « dynamique positive » 

News - InfosSécuritéVladimir Poutine: la campagne militaire en Ukraine suit une « dynamique positive » 

Dans une nouvelle déclaration sur la situation en Ukraine, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que la campagne militaire en Ukraine suit une « dynamique positive ».

Le président russe, Vladimir Poutine, a estimé que la campagne militaire en Ukraine suivait une « dynamique positive », après l’annonce de la prise de la ville de Soledar, dans l’est de l’Ukraine, toujours démentie par Kiev. 

« Tout se déroule selon les plans du ministère de la défense et de l’état-major. J’espère que nos combattants vont encore nous ravir plus d’une fois avec leurs résultats militaires », a-t-il déclaré dans une interview à la télévision publique russe, diffusée dimanche.

Situation confuse

La situation reste confuse autour de la ville de Soledar. Cette commune de l’est de l’Ukraine est au cœur d’intenses combats entre les forces de Kiev et celles de Moscou. Ces dernières heures, la Russie a assuré avoir repris le contrôle de la localité, ce que dément Kiev

« Les combats pour Soledar se poursuivent », a affirmé dans son rapport l’état-major ukrainien, vendredi 13 janvier, sans autre précision. Dans un communiqué, le ministère russe de la Défense a assuré qu’avait été achevée « le 12 janvier dans la soirée » la « libération de la ville de Soledar ».

L’Ukraine annonce que 454 enfants sont morts depuis le début de la guerre

Le bureau du procureur général d’Ukraine a déclaré, dimanche sur Telegram, que 454 enfants ont été tués et 894 blessés depuis le début de la guerre en Ukraine, tout en précisant que ces chiffres n’étaient pas définitifs.

Les régions administratives qui ont répertorié le plus grand nombre d’enfants blessés sont : l’oblast de Donetsk (429), l’oblast de Kharkiv (269), l’oblast de Kiev (117), l’oblast de Mykolaïv (82), l’oblast de Zaporijia (81), l’oblast de Kherson (83), l’oblast de Tchernihiv (68), l’oblast de Louhansk (66) et l’oblast de Dnipropetrovsk (55).

A la suite du bombardement d’un immeuble de neuf étages à Dnipro, « une jeune fille de 15 ans est morte et 14 autres enfants ont été blessés, le plus jeune enfant étant âgé de 3 ans », a précisé le bureau du procureur général.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P