Selon Poutine, les céréales ukrainiennes sont envoyées “non pas aux pays pauvres, mais aux pays de l’UE”

MondeMonde – EconomieSelon Poutine, les céréales ukrainiennes sont envoyées “non pas aux pays pauvres, mais aux pays de l'UE”

Vladimir Poutine risque de remettre le blocus sur les céréales ukrainiennes. Le président russe a affirmé mercredi que les exportations de céréales ukrainiennes allaient majoritairement vers les pays européens et non pas vers les pays pauvres, ce qui pose un risque de “catastrophe humanitaire”.

« Presque toutes les céréales exportées d’Ukraine sont envoyées non pas aux pays en développement et aux pays les plus pauvres, mais aux pays de l’Union européenne », a déclaré Vladimir Poutine lors d’un forum économique à Vladivostok (Extrême-Orient russe). « Cela pourrait mener à une catastrophe humanitaire sans précédent. Peut-être devrions-nous réfléchir à la façon de limiter les exportations de céréales et d’autres produits alimentaires par cette voie ? », a-t-il poursuivi.

« Je vais consulter le président turc (Recep Tayyip) Erdogan », qui a parrainé un accord à Istanbul permettant l’exportation des céréales ukrainiennes, a-t-il ajouté. Ces déclarations interviennent alors que des inquiétudes persistent sur la sécurité alimentaire mondiale, qui a été impactée par les retombées du conflit en Ukraine. L’accord d’Istanbul a permis la reprise des exportations de céréales ukrainiennes, mais la Russie se plaint depuis plusieurs semaines d’entraves à ses propres exportations alimentaires à cause des sanctions occidentales.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P