Rencontre Mouhammadu Buhari et Boni Yayi: ce que les deux hommes d’Etat se sont dit

News - InfosPolitiqueRencontre Mouhammadu Buhari et Boni Yayi: ce que les deux hommes d'Etat se sont dit

Le président nigérian Mouhammadu Buhari a reçu le mardi 25 Janvier 2022 à sa résidence privée au State House à Abuja au Nigéria, l’ancien président béninois, Thomas Boni Yayi. Rien n’a filtré de cette visite privée. Mais selon des indiscrétions des proches de l’ex directeur de la BOAD, les questions sécuritaires dans la sous région, les coups d’Etat et la pandémie de la Covid 19 ont été au menu de l’échange entre les deux personnalités.

L’ancien président de la banque ouest africaine de développement (boad) et ancien président du Bénin, était ce mardi 25 Janvier à Abuja où il a été reçu par le président Nigérian. La rencontre entre les deux personnalités a eu lieu à la résidence privée de Mouhammadu Buhari au State House à Abuja au Nigéria.

Cette rencontre privée entre les deux personnalités n’a été suivie d’aucune déclaration de presse. Mais selon des indiscrétions, les questions sécuritaires au niveau de la sous région ouest africaine était le plat de résistance des discussions entre les deux chefs d’Etat. La situation du Mali et le coup d’Etat au Burkina Faso auraient été également au menu des échanges.

La crise sanitaire mondiale liée à la pandémie de coronavirus serait également l’un des points évoqués par l’ancien président béninois avec le président nigérian. Cette pandémie constitue une grande préoccupation pour l’ex président de la BOAD qui, à travers plusieurs tribunes a partagé ses riches contributions pour une coalition mondiale contre ce mal qui impacte négativement l’économie des pays.

Le président Boni Yayi aurait certainement abordé également la situation au niveau de son pays, le Bénin. Si sa dernière rencontre avec le président Patrice Talon a été suivie par une vague de libération de personnes interpellées dans le cadre des violences qui ont précédé l’élection présidentielle de 2021, des personnalités comme Joël Aïvo et Reckya Madougou sont quand même lourdement condamnées alors que le prince de Tchaourou avait confié qu’il a plaidé auprès de son successeur, la libération de tous les prisonniers politiques et le retour des exilés.

Il a donc certainement profité de cette audience privée pour solliciter les bons offices du président nigérian pour une médiation en vue de la décrispation de la crise sociopolitique au Bénin. Une crise qui a commencé en 2019 avec les élections législatives.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P