RDC: plus de 61 ans après son assassinat, les restes de Patrice Lumumba rentrent chez lui

AfriqueAfrique – PolitiqueRDC: plus de 61 ans après son assassinat, les restes de Patrice Lumumba rentrent chez lui

Le cercueil de Patrice Lumumba a été rappatrié mercredi de Bruxelles en RDC, plus de 60 ans après son assassinat au Katanga. La Belgique a renouvelé ses « excuses » pour la responsabilité de certains de ses dirigeants et fonctionnaires dans ce crime.

Parti mardi soir de Belgique, le cercueil est arrivé le lendemain dans la ville natale du héros anticolonial, rebaptisée Lumumbaville en son honneur depuis plusieurs années. La famille du défunt et des officiels ont également fait le déplacement pour célébrer son retour. « C’est beaucoup d’émotions, en même temps, c’est la découverte des miens, ça renforce aussi notre détermination dans le combat que Patrice Lumumba a mené« , a déclaré le fils du défunt, François Lumumba. « Et quand on regarde ici, la situation du village, il y a beaucoup de travail à faire, mais bien entendu, dans un cadre démocratique.« 

« Nous ressentons un grand nombre d’émotions, mais après avoir vu la dépouille arriver ici, nous sommes confortés dans l’idée que notre fils est bel et bien décédé« , continue le chef coutumier d’Onulua, Wembalonge Omatuku Onalua IV. « C’est pour cela que le deuil de notre enfant commence maintenant, aujourd’hui nous faisons la communion.« 

Plusieurs cérémonies en sa mémoire se tiendront jusqu’à vendredi matin. La dent, seul reste de la dépouille de Patrice Lumumba partira ensuite dans les lieux emblématiques de sa vie pour une tournée de plusieurs jours. Il sera inhumé le 30 juin dans un mausolée, après trois jours de deuil national. La date coïncide avec la célébration de l’indépendance du pays.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P