RDC: les rebelles du M23 rouvrent la frontalière avec l’Ouganda à Bunagana

AfriqueAfrique – SécuritéRDC: les rebelles du M23 rouvrent la frontalière avec l'Ouganda à Bunagana

Les rebelles du M23 qui ont pris le contrôle de la cité de Bunagana, à la frontière avec l’Ouganda, après un combat acharné avec les forces armées congolaises, ont annoncé lundi, la réouverture du poste frontalier RDC-Ouganda, permettant ainsi à la population ayant fui vers l’Ouganda de revenir à Bunagana.

« Aujourd’hui nous avons procédé à l’ouverture de la frontière au poste frontalier de Bunagana », a déclaré Willy Ngoma, porte-parole du M23, dans une vidéo transmise à la presse, se tenant debout devant le bâtiment des services d’immigration du côté congolais de la frontière. « Comme vous voyez, la population commence à revenir… Ils doivent rentrer, afin que les enfants aillent à l’école », ajoutait-il.

« Oui, le M23 vient d’ouvrir la frontière (…) mais certaines des personnes qui traversent viennent pour prendre quelques affaires puis retourner en Ouganda », a indiqué Damien Sebusanane, responsable de la société civile locale.

La cité de Bunagana a été prise le 13 juin dernier, par les rebelles du M23 que l’armée congolaise accuse d’être soutenues militairement par le Rwanda, une allégation que Kigali rejette avec fermeté. Mercredi 15 juin, les pays de l’Est de l’Afrique, ont décidé de l’envoi d’une force régionale dans l’Est de la RDC pour une mission de sécurisation et de stabilisation du territoire. La force annoncée va prêter main forte à l’armée congolaise et les forces de l’ONU déjà présentes dans le pays.

De sources bien introduites, les soldats rwandais ne feront pas partie de cette force régionale. D’ailleurs, Kinshasa a été catégorique sur ce sujet. La RDC a officiellement martelé qu’elle n’accepterait aucune troupe rwandaise sur son territoire.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P